Jésus-Christ le plus grand de tous les chamans?!

        Réflexion théologique essentielle ou question hérétique ? Comparaison déplacée ou évidence Historique? 

Pour le savoir, je vous propose un article qui traite de mes découvertes lors de mon cheminement dans le chamanisme jusqu'à ma nouvelle naissance

en Jésus-Christ! Entre voyage en Amazonie, rencontre de chamans, contact avec des "chamans occidentaux célèbres" dont certaines étudient

le cerveaux, visite des festivals "new-âge", lecture d'archives, discussion avec des anthropologues, éclairage biblique sur les pratiques chamaniques;

découvrez un cheminement vers la Vérité au-delà du temps et de l'espace! 

Je partage à travers cet article, non pas les expériences que j'ai vécues mais surtout les leçons que j'en ai tirées. Il s'agit d'évoquer des notions théologiques importantes ainsi que de soulever des points essentiels que l'on doit connaître lorsque nous étudions ces sujets métaphysiques.

L'article est organisé en différentes parties, tu peux cliquer sur le sous-titre ci-dessous pour dérouler directement l'article jusqu'à ce chapitre:

  1. Introduction

  2. Le Chamanisme qu'est-ce que c'est?

  3. La Temporalité du Choix

  4. Un Chamanisme, des chamanismes!

  5. Le Chamanisme est-il forcément païen?

  6. Histoire de France et Chamanisme

  7. Transition Messianique: Du chamanisme au Christ!

  8. Le chamanisme "New-Age", attention Danger!

  9. Un homme qui guérit au nom de Dieu, guérit gratuitement! 

  10. Alors Jésus-Christ est-il le plus grand de tous les chamans?

29/04/2021

Profil Lumière - Photographie par l'artiste Marie-Anne Hémar.

 
JARIKU URBAN SHAMAN PRIERE

      En tant qu'artiste, militant et être vivant au 21ème siècle qu'avais-je à comprendre des spiritualités à travers le monde?

Découvrez-ici un article qui relate mes découvertes à travers l'étude et la pratique du chamanisme qui ont abouti à me faire renaître frais en Christ!

Vous m'invoquerez, et vous partirez; vous me prierez, et je vous exaucerai.

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur.

Jérémie 29:12

1.INTRODUCTION

Avant que vous démarriez la lecture je souhaite être clair: les évangiles disent de ne pas se laisser séduire par les doctrines étrangères

car cela reviendrai à piocher des thèses dans un lieu qui ne nous est pas lié alors que nous avons déjà de la bonne nourriture spirituelle à portée de main. Cependant, le chamanisme a aussi été français car les grottes de Lascaux, de Chauvet, les gravures de Fontainebleau et autres traces archéologiques françaises sont considérés comme chamanique pour un ensemble de scientifique. Gardons à l'esprit que si le message du Messie à une vocation universel, selon les disciples c'est bien l'unique message qui est universel car véritable et issu du Créateur de toute chose, le Dieu des dieux, YAHOWÉ.

 

Ce témoignage peut donc permettre d'éviter à beaucoup de gens qui s'intéressent au chamanisme traditionnel ou au néo-chamanisme de faire les mêmes erreurs que moi! Mais aussi de permettre à quelqu'un qui souhaite s'éduquer sur le chamanisme d'en découvrir une analyse honnête.

Je souhaite que le maximum de gens accèdent à l'immortalité divine et la Vérité et c'est cela qui guide mon écriture.

Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce,

et non par des aliments qui n'ont servi de rien à ceux qui s'y sont attachés.

Hébreux 13:9

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes,

sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Colossiens 2:8

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables,

ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.

2 Timothée 4:3

De 2011 à 2019, je me suis plongé dans le chamanisme conjointement à mon cheminement chrétien, sans comprendre au départ

que le syncrétisme dont je faisais preuve en venait à m'empêcher de vivre pleinement le Saint-Esprit et même à faire certaines choses "magiques"

qui m'éloignait de la Sainte Doctrine. L'ignorance des lois spirituelles est très dangereuse pour la vie et l'âme de tout un chacun.

 

Mes erreurs ont eu lieux pour plusieurs raisons:

- Une curiosité naturelle 

- Un besoin de comparaison des perceptions de mon enfance enfance avec celle d'une société proche de la nature

- Un appel spécifique, un sentiment de destin et des discussions avec des amérindiens de différentes communautés

- Le désir de comprendre s'il y avait une proto-religion commune à tous les peuples ou si cela n'était que des théories modernes

- Un doute sur la façon dont on on nous propose de vivre la foi dans l'église catholique

- Un relativisme scientiste de certains prêtres catholiques que je rencontrais, qui en venait à croire plutôt aux mensonges du monde qu'à la Sainte Parole

- Une incompréhension de la façon dont l'église Catholique à participer à la colonisation avec des ordres guerriers

- Une "dé-surnaturalisation" de la Création et du Créateur dans mon vécu de chrétien catholique

- Une volonté de pouvoir agir de façon spirituelle contre les démons, les mauvais djins et les fraternités occultes

- Un désir de savoir comment exorciser les maladies, soigner les gens

- Et je l'avoue aussi, un désir de me dédouaner de certains de mes péchés à travers une autre perception du monde que la vision judéo-chrétienne

Il est important que je partage cela: Je croyais trouver dans le chamanisme une spiritualité plus souple et aussi un moyen "magique" de combattre

certains initiés-sorciers que je trouvais dangereux pour notre pays. Je n'avais pas compris au début qu'on ne peut pas combattre le mal par le mal

et que le meilleur moyen de changer le monde est de bénir ceux qui nous maudissent comme l'a demandé Christ! J'étais aveugle et j'ai retrouvé la vue.

 

Evidemment, mon chemin m'a appris qu'on ne peut rien faire de solide sans Jésus-Christ, que c'est lui l'exorciste, le guérisseur et le protecteur

par excellence. Et bien sûr, qu'une prière exaucée par l'ÉTERNEL est bien plus puissante que toutes les magies du monde.

Les peuples chamaniques m'ont exposés des choses merveilleuses sur l'harmonie avec la nature, sur la multiplicité des conceptions divines que l'Homme

a perçu du monde. Mon étude s'est effectué lors de rencontre de chamans amazoniens, d'une "chamane" initiée en Mongolie, de l'étude d'oeuvre d'arts dites chamaniques et d'archives anthropologiques. Du fait d'un enthousiasme foisonnant, ma découverte m'a aussi fait rencontrer des personnes pratiquant réellement la sorcellerie, les manipulations des esprits ou bien encore des opportunistes profitant des gens trop influençables; mais c'est aussi car

ce "monde chamanique" m'a perdu un moment que je me permets d'écrire pour vous éviter des écueils, des manipulations, des pratiques délétères,

des malédictions et des possessions.

J'aborde donc ici le chamanisme avec la conviction nette et claire, que le vrai et unique chemin d'accès à Dieu est Jésus-Christ.

Grâce au Baptême, à l'Amour, aux évangiles et leur application dans nos vies nous vivons en Dieu et Dieu vit en nous. Je parle donc ici de la clarté

du chemin Messianique et non d'une quelconque religion organisée où la tradition des hommes peut voiler en partie la réalité de la Bonne nouvelle (catholique, orthodoxe, protestante, évangélique...). Je suis chrétien, soit étymologiquement parlant issu de ce mot grec Χριστιανός=khristianos

— disciple du Christ — est dérivé du mot Χριστός=Christos — celui qui est oint — avec une fin adjectivale empruntée au latin qui signifie - faire partie de -.

Je suis membre du corps mystique du Christ, disciple du prophète et surtout du Messie YEOSHUAH le nazaréen. 

La naissance d'un néo-chamanisme capitaliste, la diffusion de théories "new-age" absolument fausses sont financées depuis les années 60 par des gros capitaux. Cela est dû à des volontés politiques de certaines entités internationales de "re-païaniser" les nations. J'appelle donc à être vigilant

sur les spiritualités que l'on souhaite nous imposer en les déguisant en pratiques funs . Cet article partage l'idée de circonscrire les pratiques

du néo-chamanisme et éclairer les personnes qui souhaiteraient s'informer honnêtement des conséquences de ces formes spirituelles et/ou religieuses.

Le chamanisme lorsqu'il devient un vrai acte spirituel peut vous faire découvrir des choses qui sont des vérités universelles à toutes spiritualités:

- L'harmonie d'un lieu, d'une personne ou d'une relation est vecteur d'une énergie pleine d'équilibre 

- L'amour est une force qui dépasse l'entendement et toutes "religiosités"

- La complémentarité dans les relations entre les hommes et les femmes est nécessaire à la vie

Mais le chamanisme peut aussi vous amener à vous maudire par curiosité ou désir de pouvoir:

- Utilisation d'un esprit auxiliaire, ce qui revient à commercer avec des esprits(=démons ou morts) et peut même aller jusqu'à la possession

- Pratique de la magie 

- Divinisation des arbres, des espaces naturels, de lieux ou d'objets = idolâtrerie

Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure,

de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.

Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel; et c'est à cause de ces abominations que l'Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

Deutéronome 26:14

Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs,

leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

Apocalypse 21:8

 

Je considère que si la mission de Saint-Paul était de prêcher Christ auprès des gentils (=du latin gentilis: la famille, les nations païennes qui ne sont

pas encore judéo-chrétiennes). Je suis l'héritier de sa mission, une partie de ma mission est aussi celle de pouvoir indiquer simplement qu'il est possible

pour les peuples païens d'accueillir les révélations du Messie de l'Humanité sans détruire la beauté de leurs cultures.

Devenir chrétien et accéder aux royaumes des cieux ne veut pas dire être acculturé! 

Longtemps il y a eu confusion entre le message prophétique des évangiles, les religions (Orthodoxe, catholique, protestante...), la culture, le patrimoine,

le style de vie, le style vestimentaire, notre relation à la civilisation et à la technologie, tout cela dans un fatra conceptuelo-politique.

J'ai pu voir des catholiques français dire qu'un amérindien est un sorcier car il porte une coiffe de plume. J'ai pu voir des frères africains penser

que pour être un bon chrétien on doit être habillé en costume-cravate. J'ai vu des gens qui croient qu'on ne peut pas être arabe et chrétien confondant

voix spirituelle et ethnie. J'ai pu voir des groupes catholiques refuser le rap-gospel car cela vient d'une classe populaire noire.

Enfin, j'ai vu toutes sortes d'hérésies aussi bien spirituelles, que sociales ou culturelles.

Jésus-Christ est venu pour libérer le monde de l'emprise du diable, nous affranchir de la mort, du mensonge et de la malédiction. 

Il vivait avec les pauvres, les marginaux, les rejetés et il était vêtu simplement. Il est venu sauver les pêcheurs pas ceux qui se disaient respectables.

Il a d'ailleurs été persécuté par le pouvoir politique et les prêtres du temple. Nous ne pouvons confondre le message essentiel de Jésus qui nous permet d'obtenir la ferme assurance de la vie éternelle avec le "look" ou la classe sociale!

 

Jésus-Christ regarde nos coeurs et notre foi, pas le prix de nos vêtements, si on porte un boubou ou un costume, si on on porte une casquette 

ou un crâne rasé! Jésus-Christ ne vous demande pas de ressembler à une autre culture que la vôtre, ce qu'il vous demande c'est d'appliquer sincèrement l'Amour et la bonne nouvelle des évangiles dans votre vie; de vous laisser renouveler par le Saint-Esprit!

Je me permets une mise en garde biblique à tous ceux qui se disent chrétiens mais qui n'ont jamais lu la bible et qui finalement n'ont pas pris le temps

de développer la force de leur foi et de leur esprit avant de chercher des réponses spirituelles dans d'autres doctrines ou religions:

 Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, tant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi,

d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes,

sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. 

Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.

Bible - Colossiens 2:9

 

 

2. Le Chamanisme, qu'est-ce que c'est ?

        Certains scientifiques et théoriciens condamnent ouvertement les artistes qui s'investissent dans les sciences sociales et partagent leur point de vue.

Ainsi on peut voir des publications internet de la part de "dinosaures du monde de la culture" comme Yves Michaud souhaitant que les artistes ne fassent

que de l'art et qu'il ne commencent pas trop à partager leur vision des sciences, de la théorie de l'art ou même de l'anthropologie.

La bourgeoisie "mal-pensante" ne veut pas que des regards libres et inspirés prennent leurs dignes places dans l'Historiographie et les Sciences sociales.

 

Pourtant les artistes ayant fait des études supérieures aux Beaux-Arts par exemple peuvent étudier: l'anthropologie, l'histoire littéraire,

l'histoire de l'art, la philosophie etc... Loin des lieux communs et croyances populaires beaucoup d'artistes sont plus proches des intellectuels

que des vagabonds, plus proches des travailleurs consciencieux que des fainéants, plus proches des historiens du patrimoine que des vandales!

Bien qu'il soit évidemment possible de trouver des figures qui transcendent tous ces clichés attribué aux artistes.

 

Alors, bien sûr, tous les artistes ne sont pas anthropologues ou théologiens, mais un artiste peut avoir les capacités et le savoir nécessaire à une analyse ethnique ou à des pratiques religieuses particulières. Pour ma part en tant qu'artiste qui a travaillé avec les sculpteurs Sa'amaka ou les céramistes Kali'nas,

je rencontrais des anthropologues qui restaient assis à nous regarder travailler l'air circonspect et il me semblait qu'en réalité c'était eux qui ne pouvaient absolument rien comprendre à la réalité ethnique, artistique et historique de ce qu'ils étudiaient.

A trop être à l'extérieur du sujet, ils n'en voyaient que la coque.

Je vous propose cette introduction coup de poing car ma définition du chamanisme même si elle s'appuie sur des études scientifiques transversales,

contient obligatoirement une vision qui m'est propre et que je pense aussi scientifique que sensible. L'engagement artistique, spirituelle et manuelle

dans la création d'oeuvre d'arts sont une façon de pénétrer la culture de l'autre qui dépasse bien souvent un simple acte d'observation-discussion.

 

Comment comprendre la philosophie des peintres asiatiques sans pratiquer l'encre de Chine ancestrale qui dans chacun des gestes contient un idiome cosmogonique qui évoque la création de nuages et l'impact de l'eau sur la montagne? Comment comprendre le respect pour la céramique qu'ont certaines ethnies amérindiennes sans vivre avec eux l'extraction de l'argile que certains considèrent encore comme un acte "magico-religieux"? Comment comprendre

le prestige que peut obtenir un sculpteur sur bois africain sans s'être confronté soi-même à la forêt primaire, la taille de bois et ses dangers? 

Et là où je dépasse le cadre de la "vieille science", c'est avec ce type de question:

Comment comprendre l'extase chrétienne sans être touché par la Grâce et habiter par le Saint-Esprit?

Comment comprendre la transe chamanique sans vivre un état particulier de conscience? 

Le chamanisme, l'animisme, le totémisme, le culte des ancêtres, le culte des esprits, la magie sont toutes des formes de spiritualités différentes!

Pour ne pas rester dans l'abstrait, après des années d'études je démarre du principe que toutes ses pratiques ont dans certains cas un effet réel sur le monde.

Il ne s'agit pas uniquement de simples fantasmes de peuples "primitifs" ou d'arnaques organisées pour les crédules! Que vous constatiez un effet

sur la structure psychique du groupe, d'une personne, un effet médical ou un résultat surnaturel correspondant à la volonté d'un praticien,

si certaines pratiques ont traversés les siècles c'est qu'elle avait forcément un intérêt, même minime soit-il.

 

Le fait est que sur un plan Biblique la quasi-totalité de ces pratiques équivaut à un péché grave aux yeux de Dieu, et s'il n'y a pas repentance, à l'enfer.

Ce n'est donc pas un jeu ni un sujet à aborder comme on aborde la philosophie, l'art ou la géo-politique.

Certaines pratiques spirituelles équivalent pour Dieu à des éloignements de sa présence, des blasphèmes, des abominations.

La comparaison unilatérale des toutes ces pratiques et cultes, sans entrer profondément dans leurs définitions est inutile. Cela n'aurait comme résultats

que de créer une confusion intellectuelle et une analyse sans pertinence des réalités spirituelles des êtres et des peuples. Ainsi je vais centrer ma définition

du chamanisme ici sur les ethnies qui ont des perceptions animistes du monde et qui s'organisent avec la présence effective et régulière d'un chaman,

un intercesseur spirituel. Ma définition va se faire courte et générique, il s'agit simplement de vous permettre de percevoir ce qu'est un chaman dans certaines cultures.

Historique

Sur un plan historique la conception du chamanisme vient de la culture d'origine qui parle de Saïman, les toungouses sont un ensemble de peuples sibériens. L'idée du chaman est importée par les anthropologues, marchands et prêtres à travers leurs publications en Europe. Le terme shaman ou chaman est répandu à partir du XVIIe siècle. Il entre dans la langue française au 18ème siècle.

On le trouve par exemple mentionné dans les manuscrits de l'archiprêtre russe orthodoxe Avvakoum:

Il obligea un indigène à faire le šaman [chamane], c'est-à-dire le devin : l'expédition sera-t-elle heureuse, et reviendront-ils victorieux ?

Ce manant de magicien, près de ma cabane, amena sur le soir un bélier vivant et se mit à pratiquer sur lui sa magie. Après l'avoir tourné et retourné,

il lui tordit le cou et rejeta la tête au loin. Puis il commença à sauter et danser et à appeler les démons. Enfin, avec de grands cris, il se jeta à terre, et l'écume sortit de sa bouche. Les démons le pressaient, et il leur demandait : « L'expédition réussira-t-elle ? » Et les démons dirent : « Avec grande victoire… » (…)

J'eus pitié d'eux : mon âme voyait qu'ils seraient massacrés… Sa troupe a été massacrée…  - 1672

Le terme Saïman veut dire bondir, s'agiter, intercéder et aussi à un certain niveau, homme de science. Les écrits des anthropologues comme Mircea Eliade, Claude Levi-Strauss ou plus récemment Michel Perrin ont largement contribué à une conception moderne du chaman en France.

Les analyses sont très variées entre un Mircea fasciné et mystique, un Claude symboliste et un Michel sceptique vous découvrez là un schéma intéressant

et multiple de l'analyse des chamans à travers le monde.

Alors pourquoi dis-je à travers le monde? Car au fur est à mesure de l'évolution de l'anthropologie occidentale, l'homme blanc a décidé d'appliquer

le terme chaman à tout ce qui ressemblait à ce personnage sibérien atypique à travers des ethnies du monde entier. On parle donc de chaman

dans les plaines neigeuses d'Asie, chez les aborigènes d'Australie, chez les Amérindiens d'Amazonie comme du Nouveau-Mexique,

même chez les Bushmens de l'Afrique du Sud on parle parfois de chaman. 

 

Pour tout dire, j'ai même pu lire des ésotéristes et alchimistes contemporains désignés comme chamans tous les êtres avec des dons spirituels qui refusaient

de travailler pour Pharaon dans l'ancienne empire égyptien... On place dans le chaman une telle ambiguïté qu'il serait possible d'y placer tout et n'importe quoi si on ne choisit pas l'étude d'un chaman en particulier. Au sein des cultures toungouses il y avait parfois même deux "chamans" dans le même village: Le chaman blanc pour guérir et se mettre en harmonie avec le monde de l'esprit, le chaman noir pour parler aux morts, faire la guerre ou envoyer

un sortilège...

Il existe donc depuis le 17ème siècle une extension de la sémantique du terme chaman qui va jusqu'à appeler des artistes de la bourgeoisie du clubbing

DJ Shaman ou appeler des français qui pratiquent du tambours à main pour des sessions publics des "stages chamaniques". Le néo-chamanisme américain des années 70/60 s'est répandu dans l'occident sous de nombreuses formes et a déformé les perceptions de la réalité du chamanisme traditionnel.

Exemple du rôle du chaman

Alors c'est quoi finalement un chaman? Et c'est quoi l'animisme?

Et bien le chaman est un spécialiste de l'interaction entre le monde spirituel et le monde matériel. L'Animisme est l'attitude spirituelle qui consiste à attribuer

à toutes choses une âme ou une charge spirituelle: animaux, lieux naturels, personnages des rêves, sculptures totémiques etc.

 

J'ai aussi eu la nette impression que pour certains animistes nous vivons à l'intérieur de l'esprit Créateur comme si nous étions dans le coeur ou l'estomac

de Dieu. Ces perceptions particulières et subtiles de savoir si nous sommes en Dieu, à coté de Dieu, différent de Dieu, uni à Dieu sont aussi à étudier

selon la communauté et le chaman que nous rencontrons car il existe une grande variété de réponse avec parfois des différences notoires.

Chez certains jeunes mongols, jeunes amérindiens ou jeunes neg'marrons, on entend des phrases comme:

" Nous croyons aux esprits pour nous il n'y a pas de Dieu". En réalité, dans de nombreux cas, c'est car ils ne connaissent presque plus rien de leur culture traditionnelle car on trouve de façon fréquente dans de nombreux peuples la notion d'un Esprit Total, Esprit Créateur, Grand Esprit, Esprit premier etc...

Exemples simples de l'utilité du Chaman:

  • Vous êtes dans votre village péruvien! Votre mère tombe gravement malade vous allez voir le chaman pour qu'il interroge le monde spirituel et donne

      son diagnostic pour éventuellement guérir votre mère.

  • Vous êtes dans votre village et vous allez vivre un passage initiatique à l'âge adulte, vous allez passer devant le chaman qui va vous révéler le nom

     de l'animal-esprit qui va vous aider d'une part à vous comprendre mais aussi à bâtir consciemment vos qualités physiques et psychiques. (limite totemisme)

  • Vous êtes guerrier vous souhaitez envoyer une flèche empoisonnée en esprit à un ennemi pour le rendre malade, vous allez voir un chaman sorcier.

  • Votre frère paysan à des crises où il se prend pour un guerrier et devient dangereux pour la famille, vous allez voir le chaman pour exorciser le mauvais esprit ou trouver des plantes apaisantes.

  • Vous cherchez à savoir quelle est la semaine la plus fertile pour planter vos graines sur vos terres, vous demandez son avis au chaman du village.

  • etc.

Le rôle de l'intermédiaire

Dans les sociétés sans livres ou écrits sacrées, généralement la prêtrise est organisée en dehors d'un clergé souverain, à l'exception peut-être du druidisme ancien. L'organisation est tribale ou inter-communautaire et la transmission du métier est faite de façon empirique.

Dans les sociétés dites chamaniques l'élection du chaman à plusieurs origines:

  • Une élection spirituelle marquée: Maladie grave qui disparaît, Rêves récurrents, Épilepsie, Faits surnaturels (télépathie, liens spéciaux avec les animaux, devine les maladies...), Faits naturels spéciaux (être foudroyé, grand sens de l'orientation, aisance aquatique etc.), une désignation dans le rêve d'un vieux chaman.

  • Une transmission familial: La jeune chaman hérité de sa mère, qui hérite elle-même de sa tante etc.

  • Une volonté d'apprentissage de la part d'un(e) postulant(e) chaman(e)

Cet intermédiaire spirituel a de nombreux rôles différents suivant la localisation où il pratique, le besoin de la communauté, le nombre de chaman de la tribu, les capacités qu'il manifeste. De façon globale, le chaman soigneur est censé régler les problèmes entre le monde spirituel et le monde matériel qui pourrait causer des troubles à la communauté. Le chaman sorcier est censé lui commercer avec des esprits pour la guerre ou faire de la sorcellerie.

Il arrive que certains fassent selon le "client". Le chaman est une forme "batarde" du prêtre-magicien. 

 

Pourquoi "batarde" me direz-vous? Car il peut occuper en même temps des rôles que l'on attribue aux prêtres chez les monothéistes,

comme le rôle psycho-pompe d'accompagner l'âme du mort au bon endroit (rituel lors du décès d'un membre de la communauté) et en même temps

il peut effectuer le rôle d'enchanteur-entremetteur pour favoriser un mariage.

Les notions du bien et du mal sont bien plus claires spirituellement dans le Christianisme ou même le judaïsme, il en va de même de celle des interdits.

Les conceptions judéo-chrétiennes distinguent clairement la prière de la magie, les formes religieuses païennes peuvent être plus confuses.

Et pourtant les sociétés chamaniques peuvent avoir certains tabous religieux censés protégés ou être une marque protocolaire de respect envers le monde spirituel. Il me semble qu'il a existé autant de formes de chamanisme que de chamans, un peu comme chez les artistes avec les oeuvres et leurs styles.

Je vous conseille vraiment, si le sujet vous intéresse, de lire l'écrit d'un anthropologue ou d'une personne témoignant de son vécu dans une culture chamanique pour bien comprendre un exemple de rôle de chaman. Dans une description un peu tohu bohu, le chaman peut hypothétiquement remplir

ces fonctions: Psychopompe, sacrificateur, prodiguer les bains purifiants, organisateur de mariage, indicateur des périodes de chasses, médecin, artiste, généalogiste, trouveur d'objets perdus, spécialistes des plantes, exorciste, conseiller, psychologue, conteur, sorcier, médium...

Géographie du chamanisme

On Considère que le chamanisme a eu de nombreux foyers à travers le monde. Notamment dans les cultures Asiatiques, chez les mongoles de Sibérie,

en Arctique comme chez les inuits, chez toutes les populations amérindiennes du continent américain. On peut trouver des chamans chez les indonésiens,

les aborigènes d'Australie. Des reliques picturales de cultes chamaniques existent aussi en France et certains écrivains modernes donnent le terme de chaman à des praticiens africains. Plus simplement les pratiques chamaniques semblent avoir parcouru de nombreuses régions du monde.

Néo-Chamanisme et Résurgence de pratiques chamaniques traditionnelles