top of page

Jésus-Christ le plus grand de tous les chamans?!

        Réflexion théologique essentielle ou question hérétique ? Comparaison déplacée ou évidence Historique? 

Pour le savoir, je vous propose un article qui traite de mes découvertes lors de mon cheminement dans le chamanisme jusqu'à ma nouvelle naissance

en Jésus-Christ! Entre voyage en Amazonie, rencontre de chamans, contact avec des "chamans occidentaux célèbres" dont certaines étudient

le cerveaux, visite des festivals "new-âge", lecture d'archives, discussion avec des anthropologues, éclairage biblique sur les pratiques chamaniques;

découvrez un cheminement vers la Vérité au-delà du temps et de l'espace! 

Je partage à travers cet article, non pas les expériences que j'ai vécues mais surtout les leçons que j'en ai tirées. Il s'agit d'évoquer des notions théologiques importantes ainsi que de soulever des points essentiels que l'on doit connaître lorsque nous étudions ces sujets métaphysiques.

L'article est organisé en différentes parties, tu peux cliquer sur le sous-titre ci-dessous pour dérouler directement l'article jusqu'à ce chapitre:

  1. Introduction

  2. Le Chamanisme qu'est-ce que c'est?

  3. La Temporalité du Choix

  4. Un Chamanisme, des chamanismes!

  5. Le Chamanisme est-il forcément païen?

  6. Histoire de France et Chamanisme

  7. Transition Messianique: Du chamanisme au Christ!

  8. Le chamanisme "New-Age", attention Danger!

  9. Un homme qui guérit au nom de Dieu, guérit gratuitement! 

  10. Alors Jésus-Christ est-il le plus grand de tous les chamans?

29/04/2021

Du chamanisme au Christ!Lecture
00:00 / 2:31:18

Lecture Article sur youtube
Première partie

Lecture Article sur youtube

deuxième partie

Profil Lumière - Photographie par l'artiste Marie-Anne Hémar.

INTRO
JARIKU URBAN SHAMAN PRIERE

      En tant qu'artiste, militant et être vivant au 21ème siècle qu'avais-je à comprendre des spiritualités à travers le monde?

Découvrez-ici un article qui relate mes découvertes à travers l'étude et la pratique du chamanisme qui ont abouti à me faire renaître frais en Christ!

Vous m'invoquerez, et vous partirez; vous me prierez, et je vous exaucerai.

Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre coeur.

Jérémie 29:12

1.INTRODUCTION

Avant que vous démarriez la lecture je souhaite être clair: les évangiles disent de ne pas se laisser séduire par les doctrines étrangères

car cela reviendrai à piocher des thèses dans un lieu qui ne nous est pas lié alors que nous avons déjà de la bonne nourriture spirituelle à portée de main. Cependant, le chamanisme a aussi été français car les grottes de Lascaux, de Chauvet, les gravures de Fontainebleau et autres traces archéologiques françaises sont considérés comme chamanique pour un ensemble de scientifique. Gardons à l'esprit que si le message du Messie à une vocation universel, selon les disciples c'est bien l'unique message qui est universel car véritable et issu du Créateur de toute chose, le Dieu des dieux, YAHOWÉ.

 

Ce témoignage peut donc permettre d'éviter à beaucoup de gens qui s'intéressent au chamanisme traditionnel ou au néo-chamanisme de faire les mêmes erreurs que moi! Mais aussi de permettre à quelqu'un qui souhaite s'éduquer sur le chamanisme d'en découvrir une analyse honnête.

Je souhaite que le maximum de gens accèdent à l'immortalité divine et la Vérité et c'est cela qui guide mon écriture.

Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce,

et non par des aliments qui n'ont servi de rien à ceux qui s'y sont attachés.

Hébreux 13:9

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes,

sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Colossiens 2:8

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables,

ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.

2 Timothée 4:3

De 2011 à 2019, je me suis plongé dans le chamanisme conjointement à mon cheminement chrétien, sans comprendre au départ

que le syncrétisme dont je faisais preuve en venait à m'empêcher de vivre pleinement le Saint-Esprit et même à faire certaines choses "magiques"

qui m'éloignait de la Sainte Doctrine. L'ignorance des lois spirituelles est très dangereuse pour la vie et l'âme de tout un chacun.

 

Mes erreurs ont eu lieux pour plusieurs causes:

- Une curiosité naturelle 

- Un besoin de comparaison des perceptions de mon enfance avec celle d'une société proche de la nature

- Un appel spécifique, un sentiment de destin et des discussions avec des amérindiens de différentes communautés

- Le désir de comprendre s'il y avait une proto-religion commune à tous les peuples ou si cela n'était que des théories modernes

- Un doute sur la façon dont on nous propose de vivre la foi dans l'église catholique

- Un relativisme scientiste de certains prêtres catholiques que je rencontrais, qui en venait à croire aux mensonges du monde plutôt qu'à la Sainte Parole

- Une incompréhension de la façon dont l'église Catholique à participer à la colonisation avec des ordres guerriers

- Une "dé-surnaturalisation" de la Création et du Créateur dans mon vécu de chrétien catholique

- Une volonté de pouvoir agir de façon spirituelle contre les démons, les mauvais djins et les fraternités occultes

- Un désir de savoir comment exorciser les maladies, soigner les gens

- Et je le confesse, un désir de me dédouaner de certains de mes péchés à travers une autre perception du monde que la vision judéo-chrétienne

Il est important que je partage cela: Je croyais trouver dans le chamanisme une spiritualité plus souple et aussi un moyen "magique" de combattre

certains initiés-sorciers que je trouvais dangereux pour notre pays. Je n'avais pas compris au début qu'on ne peut pas combattre le mal par le mal

et que le meilleur moyen de changer le monde est de bénir ceux qui nous maudissent comme l'a demandé Christ! J'étais aveugle et j'ai retrouvé la vue.

 

Evidemment, mon chemin m'a appris qu'on ne peut rien faire de solide sans Jésus-Christ, que c'est lui l'exorciste, le guérisseur et le protecteur

par excellence. Et bien sûr: Une prière exaucée par l'ÉTERNEL est bien plus puissante que toutes les magies du monde.

Les peuples chamaniques m'ont exposés des choses merveilleuses sur l'harmonie avec la nature, sur la multiplicité des conceptions divines que l'Homme

a perçu du monde. Mon étude s'est effectué lors de rencontre de chamans amazoniens, d'une "chamane" initiée en Mongolie, de l'étude d'oeuvre d'arts dites chamaniques et d'archives anthropologiques. Du fait d'un enthousiasme foisonnant, ma découverte m'a aussi fait rencontrer des personnes pratiquant réellement la sorcellerie, les manipulations des esprits ou bien encore des opportunistes profitant des gens trop influençables; mais c'est aussi car

ce "monde chamanique" m'a perdu un moment que je me permets d'écrire pour vous éviter des écueils, des manipulations, des pratiques délétères,

des malédictions et des possessions.

J'aborde donc ici le chamanisme avec la conviction nette et claire, que le vrai et unique chemin d'accès à Dieu est Jésus-Christ.

Grâce au Baptême, à l'Amour, aux évangiles et leur application dans nos vies nous vivons en Dieu, et, Dieu vit en nous. Je parle donc ici de la clarté

du chemin Messianique et non d'une quelconque religion organisée où la tradition des hommes peut voiler en partie la réalité de la Bonne nouvelle (catholique, orthodoxe, protestante, évangélique...). Je suis chrétien, soit étymologiquement parlant issu de ce mot grec Χριστιανός=khristianos

— disciple du Christ — est dérivé du mot Χριστός=Christos — celui qui est oint — avec une fin adjectivale empruntée au latin qui signifie - faire partie de -.

Je suis membre du corps mystique du Christ, disciple du prophète et surtout du Messie YEOSHUAH le nazaréen. 

La naissance d'un néo-chamanisme capitaliste, la diffusion de théories "new-age" absolument fausses sont financées depuis les années 60 par des gros capitaux. Cela est dû à des volontés politiques de certaines entités internationales de "re-païaniser" les nations. J'appelle donc à être vigilant

sur les spiritualités que l'on souhaite nous imposer en les déguisant en pratiques funs . Cet article partage l'idée de circonscrire les pratiques

du néo-chamanisme et éclairer les personnes qui souhaiteraient s'informer honnêtement des conséquences de ces formes spirituelles et/ou religieuses.

Le chamanisme lorsqu'il devient un vrai acte spirituel peut vous faire découvrir des choses qui sont des vérités universelles à toutes spiritualités:

- L'harmonie d'un lieu, d'une personne ou d'une relation est vecteur d'une énergie pleine d'équilibre 

- L'amour est une force qui dépasse l'entendement et toutes "religiosités"

- La complémentarité dans les relations entre les hommes et les femmes est obligatoire à la vie

Mais le chamanisme peut aussi vous amener à vous maudire par curiosité ou désir de pouvoir:

- Utilisation d'un esprit auxiliaire, ce qui revient à commercer avec des esprits(=démons ou morts) et peut même aller jusqu'à la possession

- Pratique de la magie 

- Divinisation des arbres, des espaces naturels, de lieux ou d'objets = idolâtrerie

Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure,

de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.

Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel; et c'est à cause de ces abominations que l'Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi.

Deutéronome 26:14

Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs,

leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

Apocalypse 21:8

 

Je considère que si la mission de Saint-Paul était de prêcher Christ auprès des gentils (=du latin gentilis: la famille, les nations païennes qui ne sont

pas encore judéo-chrétiennes). Je suis l'héritier de sa mission, une partie de ma mission est aussi celle de pouvoir indiquer simplement qu'il est possible

pour les peuples païens d'accueillir les révélations du Messie de l'Humanité sans détruire la beauté de leurs cultures.

Devenir chrétien et marcher vers le royaume des cieux ne veut pas dire être acculturé! 

Longtemps il y a eu confusion entre le message prophétique des évangiles, les religions (Orthodoxe, catholique, protestante...), la culture, le patrimoine,

le style de vie, le style vestimentaire, notre relation à la civilisation et à la technologie, tout cela dans un fatra conceptuelo-politique.

J'ai pu voir des catholiques français dire qu'un amérindien est un sorcier car il porte une coiffe de plume. J'ai pu voir des frères africains penser

que pour être un bon chrétien, on doit être habillé en costume-cravate. J'ai vu des gens qui croient qu'on ne peut pas être arabe et chrétien confondant

voix spirituelle et ethnie. J'ai pu voir des groupes catholiques refuser le rap-gospel car cela vient d'une classe populaire noire.

Enfin, j'ai vu toutes sortes d'hérésies aussi bien spirituelles, que sociales ou culturelles.

Jésus-Christ est venu pour libérer le monde de l'emprise du diable, nous affranchir de la mort, du mensonge et de la malédiction. 

Il vivait avec les pauvres, les marginaux, les rejetés et il était vêtu simplement. Il est venu sauver les pêcheurs pas ceux qui se disaient respectables.

Il a d'ailleurs été persécuté par le pouvoir politique et les prêtres du temple. Nous ne pouvons confondre le message essentiel de Jésus qui nous permet d'obtenir la ferme assurance de la vie éternelle avec le "look" ou la classe sociale!

 

Jésus-Christ regarde nos coeurs et notre foi, pas le prix de nos vêtements, si on porte un boubou ou un costume, si on on porte une casquette 

ou un crâne rasé! Jésus-Christ ne vous demande pas de ressembler à une autre culture que la vôtre, ce qu'il vous demande c'est l'Amour sincère 

et vivre la bonne nouvelle des évangiles dans votre vie; vous laisser renouveler par le Saint-Esprit!

Je me permets une mise en garde biblique à tous ceux qui se disent chrétiens mais qui n'ont jamais lu la bible et qui finalement n'ont pas pris le temps

de développer la force de leur foi et de leur esprit avant de chercher des réponses spirituelles dans d'autres doctrines ou religions:

 Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui, tant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi,

d'après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.

Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes,

sur les rudiments du monde, et non sur Christ. Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. 

Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.

Bible - Colossiens 2:9

 

2.

2. Le Chamanisme, qu'est-ce que c'est ?

        Certains scientifiques et théoriciens condamnent ouvertement les artistes qui s'investissent dans les sciences sociales et partagent leur point de vue.

Ainsi on peut voir des publications internet de la part de "dinosaures du monde de la culture" comme Yves Michaud souhaitant que les artistes ne fassent

que de l'art et qu'il ne commencent pas trop à partager leur vision des sciences, de la théorie de l'art ou même de l'anthropologie.

La bourgeoisie "mal-pensante" ne veut pas que des regards libres et inspirés prennent leurs dignes places dans l'Historiographie et les Sciences sociales.

 

Pourtant les artistes ayant fait des études supérieures aux Beaux-Arts peuvent étudier: l'anthropologie, l'histoire littéraire, l'histoire de l'art, la philosophie etc... Loin des lieux communs et croyances populaires beaucoup d'artistes sont plus proches des intellectuels que des vagabonds,

plus proches des ouvriers consciencieux que des fainéants, plus proches des historiens du patrimoine que des vandales!

Bien qu'il soit évidemment possible de trouver des figures qui transcendent tous ces clichés attribué aux artistes.

 

Alors, bien sûr, tous les artistes ne sont pas anthropologues ou théologiens, mais un artiste peut avoir les capacités et le savoir nécessaire à une analyse ethnique ou à des pratiques religieuses particulières. Pour ma part en tant qu'artiste qui a travaillé avec les sculpteurs Sa'amaka ou les céramistes Kali'nas,

je rencontrais des anthropologues qui restaient assis à nous regarder sculpter l'air circonspect, et, il me semblait qu'en réalité c'était eux qui ne pouvaient absolument rien comprendre à la réalité ethnique, artistique et historique de ce qu'ils étudiaient.

A trop être à l'extérieur du sujet, ils n'en voyaient que la surface.

Je vous propose cette introduction coup de poing car ma définition du chamanisme, même si elle s'appuie sur des études scientifiques transversales,

contient obligatoirement une vision qui m'est propre et que je pense aussi scientifique que sensible. L'engagement artistique, spirituelle et manuelle

dans la création d'oeuvre d'arts sont une façon de pénétrer la culture de l'autre qui dépasse bien souvent un simple acte d'observation-discussion.

 

Comment comprendre la philosophie des peintres asiatiques sans pratiquer l'encre de Chine ancestrale qui dans chacun des gestes contient un idiome cosmogonique qui évoque la création de nuages et l'impact de l'eau sur la montagne? Comment comprendre le respect pour la céramique qu'ont certaines ethnies amérindiennes sans vivre avec eux l'extraction de l'argile que certains considèrent encore comme un acte "magico-religieux"? Comment comprendre

le prestige que peut obtenir un sculpteur sur bois africain sans s'être confronté soi-même à la forêt primaire, la taille de bois et ses dangers? 

Et là où je dépasse le cadre de la "vieille science", c'est avec ce type de question:

Comment comprendre l'extase chrétienne sans être touché par la Grâce et habiter par le Saint-Esprit?

Comment comprendre la transe chamanique sans vivre un état particulier de conscience? 

Le chamanisme, l'animisme, le totémisme, le culte des ancêtres, le culte des esprits, la magie sont toutes des formes de spiritualités différentes!

Pour ne pas rester dans l'abstrait, après des années d'études je démarre du principe que toutes ses pratiques ont dans certains cas un effet réel sur le monde.

Il ne s'agit pas uniquement de simples fantasmes de peuples "primitifs" ou d'arnaques organisées pour les crédules! Que vous constatiez un effet

sur la structure psychique du groupe, d'une personne, un effet médical ou un résultat surnaturel correspondant à la volonté d'un praticien,

si certaines pratiques ont traversés les siècles c'est qu'elle avait forcément un intérêt, même minime soit-il.

 

Le fait est que sur un plan Biblique la quasi-totalité de ces pratiques équivaut à un péché grave aux yeux de Dieu, et s'il n'y a pas repentance, à l'enfer.

Ce n'est donc pas un jeu, ni un sujet à aborder comme on aborde la philosophie, l'art ou la géo-politique.

Certaines pratiques spirituelles équivalent pour Dieu à des éloignements de sa présence, des blasphèmes, des abominations.

La comparaison unilatérale des toutes ces pratiques et cultes, sans entrer profondément dans leurs définitions est inutile. Cela n'aurait comme résultats

que de créer une confusion intellectuelle et une analyse sans pertinence des réalités spirituelles des êtres et des peuples. Ainsi je vais centrer ma définition

du chamanisme ici sur les ethnies qui ont des perceptions animistes du monde et qui s'organisent avec la présence effective et régulière d'un chaman,

un intercesseur spirituel. Ma définition va se faire courte et efficace, il s'agit simplement de vous permettre de percevoir ce qu'est un chaman dans certaines cultures.

Historique

Sur un plan historique la conception du chamanisme vient de la culture d'origine qui parle de Saïman, les toungouses sont un ensemble de peuples sibériens. L'idée du chaman est importée par les anthropologues, marchands et prêtres à travers leurs publications en Europe. Le terme shaman ou chaman est répandu à partir du XVIIe siècle. Il entre dans la langue française au 18ème siècle.

On le trouve par exemple mentionné dans les manuscrits de l'archiprêtre russe orthodoxe Avvakoum:

Il obligea un indigène à faire le šaman [chamane], c'est-à-dire le devin : l'expédition sera-t-elle heureuse, et reviendront-ils victorieux ?

Ce manant de magicien, près de ma cabane, amena sur le soir un bélier vivant et se mit à pratiquer sur lui sa magie. Après l'avoir tourné et retourné,

il lui tordit le cou et rejeta la tête au loin. Puis il commença à sauter et danser et à appeler les démons. Enfin, avec de grands cris, il se jeta à terre, et l'écume sortit de sa bouche. Les démons le pressaient, et il leur demandait : « L'expédition réussira-t-elle ? » Et les démons dirent : « Avec grande victoire… » (…)

J'eus pitié d'eux : mon âme voyait qu'ils seraient massacrés… Sa troupe a été massacrée…  - 1672

Le terme Saïman veut dire bondir, s'agiter, intercéder et aussi à un certain niveau, homme de science. En France les anthropologues comme Mircea Eliade, Claude Levi-Strauss ou plus récemment Michel Perrin ont largement contribué à une conception moderne du chaman.

Les analyses sont très variées entre un Mircea fasciné et mystique, un Claude symboliste et un Michel sceptique vous découvrez là un schéma intéressant

et multiple de l'analyse des chamans à travers le monde.

Alors pourquoi dis-je à travers le monde? Car au fur est à mesure de l'évolution de l'anthropologie occidentale, l'homme blanc a décidé d'appliquer

le terme chaman à tout ce qui ressemblait à ce personnage sibérien atypique à travers des ethnies du monde entier. On parle donc de chaman

dans les plaines neigeuses d'Asie, chez les aborigènes d'Australie, chez les Amérindiens d'Amazonie comme du Nouveau-Mexique,

même chez les Bushmens de l'Afrique du Sud on parle parfois de chaman. 

 

Pour tout dire, j'ai même pu lire des ésotéristes et alchimistes contemporains désignés comme chamans tous les êtres avec des dons spirituels qui refusaient

de travailler pour Pharaon dans l'ancienne empire égyptien... On place dans le chaman une telle ambiguïté qu'il serait possible d'y placer tout et n'importe quoi si l'on ne choisit pas l'étude d'un chaman en particulier. Au sein des cultures toungouses il y avait parfois même deux "chamans" dans le même village: Le chaman blanc pour guérir et se mettre en harmonie avec le monde de l'esprit, le chaman noir pour parler aux morts, faire la guerre ou envoyer

un sortilège...

Il existe donc depuis le 17ème siècle une extension de la sémantique du terme chaman qui va jusqu'à appeler des artistes de la bourgeoisie du clubbing

DJ Shaman ou appeler des français qui pratiquent du tambours à main pour des sessions publics des "stages chamaniques". Le néo-chamanisme américain des années 70/60 s'est répandu dans l'occident sous de nombreuses formes et a déformé les perceptions de la réalité du chamanisme traditionnel.

Exemple du rôle du chaman

Alors c'est quoi finalement un chaman? Et c'est quoi l'animisme?

Et bien le chaman est un spécialiste de l'interaction entre le monde spirituel et le monde matériel. L'Animisme est l'attitude spirituelle qui consiste à attribuer

à toutes choses une âme ou une charge spirituelle: animaux, lieux naturels, personnages des rêves, sculptures totémiques etc.

 

J'ai aussi eu la nette impression que pour certains animistes nous vivons à l'intérieur de l'esprit Créateur comme si nous étions dans le coeur ou l'estomac

de Dieu. Ces perceptions particulières et subtiles de savoir si nous sommes en Dieu, à coté de Dieu, différent de Dieu, uni à Dieu sont aussi à étudier

selon la communauté et le chaman que nous rencontrons car il existe une grande variété de réponse avec parfois des différences notoires.

Chez certains jeunes mongols, jeunes amérindiens ou jeunes neg'marrons, on entend des phrases comme:

" Nous croyons aux esprits pour nous il n'y a pas de Dieu". En réalité, dans de nombreux cas, c'est car ils ne connaissent presque plus rien de leur culture traditionnelle car on trouve de façon fréquente dans de nombreux peuples la notion d'un Esprit Total, Esprit Créateur, Grand Esprit, Esprit premier etc...

Exemples simples de l'utilité du Chaman:

  • Vous êtes dans votre village péruvien! Votre mère tombe gravement malade vous allez voir le chaman pour qu'il interroge le monde spirituel et donne

      son diagnostic pour éventuellement guérir votre mère.

  • Vous êtes dans votre village et vous allez vivre un passage initiatique à l'âge adulte, vous allez passer devant le chaman qui va vous révéler le nom

     de l'animal-esprit qui va vous aider d'une part à vous comprendre mais aussi à bâtir consciemment vos qualités physiques et psychiques. (limite totemisme)

  • Vous êtes guerrier vous souhaitez envoyer une flèche empoisonnée en esprit à un ennemi pour le rendre malade, vous allez voir un chaman sorcier.

  • Votre frère paysan à des crises où il se prend pour un guerrier et devient dangereux pour la famille, vous allez voir le chaman pour exorciser le mauvais esprit ou trouver des plantes apaisantes.

  • Vous cherchez à savoir quelle est la semaine la plus fertile pour planter vos graines sur vos terres, vous demandez son avis au chaman du village.

  • etc.

Le rôle de l'intermédiaire

Dans les sociétés sans livres ou écrits sacrées, généralement la prêtrise est organisée en dehors d'un clergé souverain, à l'exception peut-être du druidisme ancien. L'organisation est tribale ou inter-communautaire et la transmission du métier est faite de façon empirique.

Dans les sociétés dites chamaniques l'élection du chaman à plusieurs origines:

  • Une élection spirituelle marquée: Maladie grave qui disparaît, Rêves récurrents, Épilepsie, Faits surnaturels (télépathie, liens spéciaux avec les animaux, devine les maladies...), Faits naturels spéciaux (être foudroyé, grand sens de l'orientation, aisance aquatique, etc.), une désignation dans le rêve d'un vieux chaman.

  • Une transmission familial: La jeune chaman hérité de sa mère, qui hérite elle-même de sa tante etc.

  • Une volonté d'apprentissage de la part d'un(e) postulant(e) chaman(e)

Cet intermédiaire spirituel a de nombreux rôles différents suivant la localisation où il pratique, le besoin de la communauté, le nombre de chaman de la tribu, les capacités qu'il manifeste. De façon globale, le chaman soigneur est censé régler les problèmes entre le monde spirituel et le monde matériel qui pourrait causer des troubles à la communauté. Le chaman sorcier est censé lui commercer avec des esprits pour la guerre ou faire de la sorcellerie.

Il arrive que certains fassent selon le "client". Le chaman est une forme "batarde" du prêtre-magicien. 

 

Pourquoi "batarde" me direz-vous? Car il peut occuper en même temps des rôles que l'on attribue aux prêtres chez les monothéistes,

comme le rôle psycho-pompe d'accompagner l'âme du mort au bon endroit (rituel lors du décès d'un membre de la communauté) et en même temps

il peut effectuer le rôle d'enchanteur-entremetteur pour favoriser un mariage.

Les notions du bien et du mal sont bien plus claires spirituellement dans le Christianisme ou même le judaïsme, il en va de même de celle des interdits.

Les conceptions judéo-chrétiennes distinguent clairement la prière de la magie, les formes religieuses païennes peuvent être plus confuses.

Et pourtant les sociétés chamaniques peuvent avoir certains tabous religieux censés protégés ou être une marque protocolaire de respect envers le monde spirituel. Il me semble qu'il a existé autant de formes de chamanisme que de chamans, un peu comme chez les artistes avec les oeuvres et leurs styles.

Je vous conseille vraiment, si le sujet vous intéresse, de lire l'écrit d'un anthropologue ou d'une personne témoignant de son vécu dans une culture chamanique pour bien comprendre un exemple de rôle de chaman. Dans une description vaste, le chaman peut hypothétiquement remplir

ces fonctions: Psychopompe, sacrificateur, prodiguer les bains purifiants, organisateur de mariage, indicateur des périodes de chasses, médecin, artiste, généalogiste, trouveur d'objets perdus, spécialistes des plantes, exorciste, conseiller, "psychologue", conteur, sorcier, médium.

Géographie du chamanisme

On Considère que le chamanisme a eu de nombreux foyers à travers le monde. Notamment dans les cultures Asiatiques, chez les mongoles de Sibérie,

en Arctique comme chez les inuits, chez toutes les populations amérindiennes du continent américain. On peut trouver des chamans chez les indonésiens,

les aborigènes d'Australie. Des reliques picturales de cultes chamaniques existent aussi en France et certains écrivains modernes donnent le terme de chaman à des praticiens africains. Plus simplement les pratiques chamaniques semblent avoir parcouru de nombreuses régions du monde.

Néo-Chamanisme et Résurgence de pratiques chamaniques traditionnelles

Il existe deux courants spécifiques qui doivent être pris en compte lorsqu'on parle du chamanisme. Le premier est un courant de renaissance de pratiques traditionnelles dans certaines ethnies qui ont survécues à la colonisation et qui ne souhaitent pas vivre selon les prescriptions bibliques. On peut voir donc

dans certaines communautés amérindiennes un nouvel essor de pratiques chamaniques, parfois même en syncrétisme avec le judaïsme ou le christianisme.

Le deuxième courant est une construction purement moderne qui voit le jour depuis les années 60 à travers le mouvement "new-age", ce qu'on pourrait appelé un "néo-chamanisme-capitaliste". Créé par des mouvements ésotériques discrets dans l'espoir de faire disparaître les legs merveilleux du Christianisme et le message messianique, ce mouvements est très dangereux au niveau spirituel. C'est la construction d'un réseau de pratiques, de practiciens,

de commerçant, de cultes et de croyances créés en piochant dans des cultes étrangers au sein de la culture occidentale qui ne pratiquaient

plus ou pas le chamanisme. 

Les perceptions extra-sensorielles, la proximité avec la nature et la Surnature

Il semblerait qu'on attribue à certains chamans la capacité de voir ce qui est au-dessus de la nature, la Sur-nature, le monde surnaturel...

Ce sont des qualités qui existent aussi chez certaines personnes communes, des prêtres, des saints et prophètes mais dont on ne pense plus à parler.

Les chamans qui seraient capable de percevoir le monde surnaturel seraient plus apte aussi bien à exorciser les mauvais esprits qu'à commercer avec eux.

Il existe un grand nombre de récits qui parlent aussi du voyage chamanique, qui est un voyage inter-dimensionnel de l'esprit du chaman

dans un (ou des) monde(s) autre(s). Ces transes peuvent être induites par le jeune, la prise de plante, la danse, le tambour,

l'excitation sexuelle non consommée et toutes sortes de techniques archaïques ou modernes d'états modifiés de conscience. 

Là où se situe la différence fondamentale avec le Christianisme c'est que les prophètes ou le Messie ne s'adresse aux esprits que pour les exorciser et libérer les êtres des maladies. Dans le judéo-Christianisme c'est Dieu qui choisit si l'ange qu'il envoi sera visible ou non, voir même à qui il sera visible.

La bible nous apprends qu'on ne peut pas soudoyer Dieu ou s'arranger avec lui, bien qu'on puisse lui offrir des sacrifices pour l'honorer ou demander pardon ou bien encore lui envoyer nos prières, à aucun moment nous ne croyons prendre l'ascendant sur lui. Face au vrai Dieu l'humilité est essentielle. D'autre part, depuis le sacrifice et la résurrection du Christ, le sacrificateur parfait ayant offert sa vie en parfait sacrifice,

l'offrande d'animaux est très marginale comparativement au fait d'offrir sa propre vie de disciple en serviteur de Dieu.

 

Enfin, si les notions d'harmonie et de chaos existent dans les cultes chamaniques, la notion de pêché qui nous éloigne de Dieu semble absente

ou peu évoqué. Les grandes notions théologiques en lien avec les perceptions interdimensionelles sont souvent orales et donc très malléable.

Les cosmologies et cosmogonies de la Genèse de l'Univers dans les différentes tribus chamaniques, leur conservation et leur modification est très relative

aux méthodes de transmission des différents chamans. Nous pouvons tout même considérer que les écrits et gravures des cultures précolombiennes

comme les Mayas sont une méthode plus dogmatique d'enseigner des cultes chamaniques.

shaman-1475542_1920.jpg

Image - Stardust19855 par Bixabay  

3.

3. La Temporalité du Choix!

Peinture-representant-lArche-Noe-Ararat-

Peinture représentant l’Arche de Noé sur le mont Ararat, par Simon de Myle (1570)

       Voici une partie de cet article qui peut être polémique pour les théologiens, scientistes, les athées, ceux qui gobent la théorie de l'évolution,

le big-bang et toutes ces hérésies que les franc-maçons(= que la bible appelle synagogue de satan) apprennent au peuple tandis qu'eux-même savent

très bien que tout cela est définitivement faux...

 

Si vous cherchez vraiment, vous verrez qu'il existe de nombreuses preuves de la réalité historique des faits que relatent la Bible (Archéologie de Babylone, archéologie de Tyr, preuves écrites de juifs historiens ou prêtres au sujet de la vie de Jésus-Christ, mythologie du déluge présente dans de nombreuses cultures à travers le monde, etc). Le fait est que j'invite tous ceux qui ont la haine de Dieu et de la Bible à retourner dans leurs ouvrages et laissez en paix

ceux qui cherchent et trouvent la Vérité! 

 

Cette article à une visée scientifique judéo-chrétienne qui participe à la vérité de l'ouvrage le plus important au monde, la Bible. Dans les temps à venir,

si Dieu me le permet, je publierai un article sur toutes les preuves scientifiques et historiques de la Bible, de l'existence d'un Dieu créateur et de l'existence historique de Jésus-Christ.

Pour commencer les anthropologues disent souvent mettre leurs croyances de côté pour obtenir une "analyse" scientifique des cultures où ils vont,

ce qui est absolument impossible en réalité. Par exemple un "scientifique" athée qui étudie les possessions des ombiasses malgaches y voient une forme "skyzoïde" d'identités multiples thêatralisées, nous enfants de Dieu savons que la possession, les sorciers et enchanteurs sont une réalité millénaire décriait

par la Bible. Il est important de savoir qu'en réalité l'origine de l'anthropologie moderne est souvent un héritage des missionnaires chrétiens qui allaient évangéliser les populations païennes, vous pouvez consulter des archives de prêtres relatant la vie des peuples dans lesquelles ils évoluent à travers

le monde; évidemment cela était dû au fait que les prêtres étaient éduqués et lettrés. Contrairement à des lieux communs ridicules que véhicule

la "mythologie laïc", la science a très longtemps été impulsé par le clergé.

 

Cela étant dit, considérons les origines du chamanisme. Le problème, et une des erreurs majeures que font les scientifiques ou les écrivains d'aujourd'hui lorsqu'ils évoquent le chamanisme, c'est de raconter n'importe quoi en terme de date. Ils inventent des périodes plus de dix fois millénaires et se justifient

avec le fameux carbone 14 auquel on fait dire: tout et n'importe quoi! À savoir que même si l'étude au carbone 14 était précise et sans erreur,

il faudrait qu'il en soit de même des hommes qui partagent leurs résultats et de ceux qui financent leurs recherches...

L'histoire est éminemment politique et ceux qui l'ignorent doivent le comprendre au plus vite pour avoir un regard éclairé. 

 

Il faut savoir que lors des trois derniers siècles, on a changé des dizaines de fois l'âge de la planète terre, suivant les théories en vogues, le scientifique

du moment ou ce qu'on avait envie de dire pour décrédibiliser la Bible. Des milliers d'années, puis des millions, puis des milliards, un peu moins,

un peu plus, coup-ci coup-ça... Les plus naïfs en viennent à croire que la terre à des milliards d'années car la science le dit, alors que cette même "science"

ne peut aucunement le prouver.

Nous, en tant que Disciple du Roi Jésus-Christ, nous savons que la planète depuis Adam a entre 5700 et 7000 ans en comptant le nombre de génération humaine depuis le 1er homme. Les premiers à avoir essayé de flouer le peuple furent Benoît de Maillet et Buffon au début du 18ème siècle,

rapidement après une enquête sur leur vie privée Benoît De Maillet fut dénoncé franc-maçon auprès des autorités, cependant la pierre bancale pour

les faibles étaient posés, le mensonge de la datation terrestre en millions d'année était née. Le diable allait s'évertuait à inspirer aux impies toutes sortes

de folies sur l'histoire de la Terre dans l'espoir de détruire la foi en la Sainte Parole. Le plus grave c'est qu'aujourd'hui même certains prêtres

ou pasteurs "en carton" croient à la théorie de l'évolution.

Le plus étonnant c'est que les "scientifiques" dates des ères chamaniques de périodes qui auraient 20 000 à 30 000 ans, même des historiens de l'art rupestre et céramique le font. Pourtant si vous regardiez les rapports des anthropologues qui ont côtoyés des chamans avant l'occidentalisation

de leur société, les chamans n'évoquent quasiment jamais ce genre d'amplitude ou de datation. On perçoit plus un temps mythique, qui passe

du non organisé à l'organisé, du rêve au réel, du spirituel au matériel...

 

Lorsqu'il y a des dates sur des calendriers comme avec les mayas par exemple, une société qui pratique un chamanisme de cité complexe relaté

comme sacrificiel, notre ère de ce cycle(=car ils ont plusieurs cycles) démarrerait à 3114 AV J.C., ce qui correspondrait aujourd'hui au début de cette ère

il y a 5135 ans... Plus proche de la Bible que des pseudo-affirmations scientifiques donc... Enfin loin de moi l'idée de faire du "Mayanisme" ou de justifier

la Bible avec une autre religion, simplement je souhaitais mettre en relief que les cultures chamaniques elle-mêmes n'ont pas les mêmes façon de dater

et de percevoir le temps que les scientifiques laïcs du 19ème, 20ème et 21ème siècle. 

Et même lorsque l'on a pas de dates inscrites, les vrais égyptologues indiquent la création de la pyramide de Kheops à environ 2560 avant J.C,

évidemment comme on justifie ces dates par le carbone 14 on doit les regarder avec grande prudence. En Australie il en est de même lorsque l'on étudie

la grotte et les peintures rupestres de Kimberley à partir des nids de guêpes on détermine, toujours au carbone 14, un lieu qui aurait entre 4500 ans

et 12 000 ans.

A savoir que des centaines de pseudos historien-paléontologue-scientifique-flutistes vous racontent que les aborigènes sont arrivés en Australie il a 65000 ans, sans demander aux aborigènes ce qu'ils en pensent, ni même en analysant leur propre datation de peinture rupestre... Mon pamphlet contre la science

de comptoir étant terminé passons au coeur du sujet: D'où viennent probablement ces cultes chamaniques selon une science chrétienne? 

 

D'une façon claire si notre esprit est éclairé par la Sainte Parole notre relation à Dieu s'est passé ainsi:

Adam et Eve habite avec Dieu en Eden. Ils sont tentés par l'ange déchu et désobéissent, deviennent mortel et le pêché les exclus de l'Eden. 

Caïn tue Abel et il est marqué pour ce grand péché. Ensuite, parmi les nombreux descendant d'Adam et Eve certains se laissèrent une nouvelle fois séduire par des anges déchus(=démons)... 

La corruption de l’humanité

Quand les hommes commencèrent à se multiplier sur la terre et qu’ils eurent des filles, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles,

et ils prirent pour femmes celles qu’ils choisirent parmi elles. Alors l’Eternel dit : Mon Esprit ne va pas lutter indéfiniment avec les hommes,

à cause de leurs fautes. Ce ne sont que des créatures terrestres. Je ne leur donne plus que cent vingt ans à vivre.

A cette époque-là, il y avait des géants sur la terre, et aussi après que les fils de Dieu se furent unis aux filles des hommes

et qu’elles leur eurent donné des enfants. Ce sont ces héros si fameux d’autrefois.

L’Eternel vit que les hommes faisaient de plus en plus de mal sur la terre : à longueur de journée, leur cœur ne concevait que le mal.

Alors l’Eternel eut des regrets au sujet de l’homme qu’il avait fait sur la terre, il en eut le cœur affligé.

Il dit alors : Je supprimerai de la surface de la terre les hommes que j’ai créés. Non seulement les hommes, mais jusqu’aux animaux,

jusqu’aux bêtes qui se meuvent à ras de terre et jusqu’aux oiseaux du ciel, car je regrette de les avoir faits. Mais Noé obtint la faveur de l’Eternel

- Genèse 6 1-8  -

Nous pouvons donc émettre l'hypothèse que la magie et de nombreux savoirs ésotériques viennent d'anges qui se sont rapprochés ou on séduit des femmes ou hommes. Comme Dieu considère l'utilisation de la magie comme un péché puisqu'il s'agit en fait de se substituer à la prière et de se prendre pour Dieu, ainsi nous pouvons être certain que les pratiques magiques n'ont pas été insufflées par le vrai Dieu créateur de toute chose. 

Il semblerait que certains échanges entre des anges (désobéissants?) et des femmes ne plaisent pas non plus à Dieu puisque lors du déluge il ne conservera pas dans l'Arche les héros issus du métissage ange-homme qui avaient vu le jour.

Pour être simple, comme le Déluge nettoie toute la Création, il est certain que le chamanisme tel qu'on le perçoit aujourd'hui n'est donc pas antérieur

au déluge. Il s'agit donc d'une corruption de la descendance de Noé qui va préférer ce genre de pratique à la conservation du lien avec le Tout-puissant. Selon la chronologie de James Usher appliquant une lecture littérale à la Bible, le déluge a eu lieu 2 348 ans avant la naissance du Christ.

Alors voilà une affirmation historique que vous ne trouverez nulle part ailleurs: 

Selon la science judéo-chrétienne le chamanisme dans son état post-diluvien tel qu'il est connu des anthropologues est né il y a moins de 4300 ans. 

Nous pouvons deviner que parmi les descendants de Noé, nombreux sont ceux qui ont laissé l'orgueil prendre la place de l'Amour, comme par exemple

la descendance qui a construit Babylone... Ainsi il semblerait qu'après Noé beaucoup d'hommes redémarrent les mêmes erreurs qu'avant le déluge,

ainsi Dieu va se choisir un Homme avec qui créé une alliance pour le mettre à part du mal, cet homme fut alors Abram. Dans le calendrier hébraïque,

la tradition juive s'appuie en partie sur le midrash, Seder Olam Rabba fixe la naissance du patriarche en 1812 avant l'ère chrétienne.

A partir de ce moment et jusqu'aux lois données à Moïse vers 1240 avant J.C *, on peut donc penser que si certaines lignées ont transmises l'Histoire

de l'humanité et la pureté adéquate que nous devons exercer devant la face de Dieu, d'autres l'ont abandonné ou oublié. On pourrait légitimement penser alors que tant qu'il n'y avait pas la loi mosaïque du judaïsme, YAHOWÉ n'avait pas évoqué oralement ou par un de ses prophète ce qui était bien

et ce qui était mal sous forme de loi écrite. L'Homme n'avait pas forcément conscience que la pratique de la magie, de la sorcellerie, des enchantements,

des mantiques et de l'idolâtrerie était mauvaise. Et pourtant nous voyons bien que Noé, qui n'avait pas reçu de loi, avait gardé un coeur pur comparativement à un grand nombre d'Homme qui s'était corrompu. 

 

Saint-Paul dans les évangiles nous apprend qu'il existe naturellement dans le coeur des Hommes qui n'ont pas reçu la loi divine écrite une capacité à peser

le bien et le mal (Romains 2, 14-16). Ainsi nous pouvons penser raisonnablement que même les gentils(= nations païennes), avant même que Moïse transmette les lois divines, devaient ressentir qu'user de charme magique pour séduire quelqu'un ou causer le mal n'était pas bon, que c'était de la "triche".

Moralement nous devons aussi faire preuve d'un regard miséricordieux pour ces pécheurs car nous savons comme le père du mensonge et ses anges déchus sont séducteurs et trompeurs. 

Si vous suivez bien mon raisonnement, après Noé il y aurait donc ceux qui ont gardé le souvenir de Dieu dans leur coeur et fait le bien, et, ceux qui

s'en sont éloignés. Jusqu'au jour où le Tout-Puissant vint parler à Abram pour sélectionner une branche de l'arbre d'Adam pour l'éduquer à sa volonté,

puis ensuite sélectionna Moïse pour établir la loi du peuple juif. Vint ensuite, pour ceux qui connaissent la bible, le Messie descendant du roi David

nommé Yehoshua(=Jésus) qui a partir de la descendance d'Abraham permet de bénir tous les peuples et toutes les nations. 

Jésus par son sacrifice et sa résurrection à ouvert la porte de la vie éternelle et du royaume des cieux. Il a tué la mort et la malédiction apparut en Eden.

Je donne à cet éclaircissement historiographique et théologique le nom de temporalité du choix!

Il s'agit simplement d'un regard simplifié sur les grandes périodes de l'humanité qui va d'Adam à notre période pré-apocalyptique,

l'humanité a eu le temps de faire ses choix sur qui allions-nous suivre: Allions-nous accepter Dieu et son chemin de la vie éternelle ou le refuser?

Nous sommes donc entrés dans la période des tribulations, les prémices des révélations et viendra ensuite le shabbat de l'humanité: soit le Millenium de paix.

Nous devons considérer clairement cette période entre Noé et Moïse d'environ 2348 à 1240 avant J.C. C'est une période où l'Homme commença à créer

une multitude de cultes nouveaux inspirés par les anges déchus, l'oublie de Dieu ou le fait de s'en éloigner par perte de la Mémoire diluvienne.

C'est donc bibliquement la période de naissance des divers païanismes, cultes à mystère, pratiques magiques et alchimiques de notre ère post-diluvienne.

Cet éclaircissement théologique brise une bonne foi pour toute une des folles hérésies des plus dangereuses pour qui étudierait le chamanisme:

celle de la théorie inventée par René Guenon(=19ème siècle) "la tradition primordiale". Souvent présentée comme un "intellectuel" et théologien,

il est en fait un ésotériste-sorcier qui passa par la "franc-maçonnerie" pour se proclamer musulman en fin de vie. Sa théorie qui s'est diffusé

dans de nombreux milieux anti-cléricaux et new-âge suppute qu'il existerait au travers tous les cultes et toutes les religions à travers le monde une révélation métaphysique primordiale à toutes les religions, cela serait visible par l'utilisation de symboles et de de rites initiatiques communs; et cela en plaçant

le judaïsme et les révélations du Christ au même niveaux que n'importe quels autres cultes.

Bien que cette théorie paraisse alléchante car séduisante et facile, c'est un peu une queue de poisson scientifique où l'on règlerait toutes les questions de l'humanité par un savoir ancien commun mais non révélé... C'est en réalité un syncrétisme relativiste qui a pour but de faire croire que Dieu n'aurait pas choisi un peuple en particulier pour garder l'obéissance, puis qu'il ne se serait pas incarné parmi les hommes pour nous montrer comme devenir des Hommes sublimés, des nouveaux Adams, des Christs qui retrouvent le chemin clair de l'immortalité.

 

Si un jour vous lisez certains des écrits de René Guenon à ce sujet, vous verrez que c'est à se demander si certains de ses témoignages ne sont pas pure fiction. Au début cela apparaît toujours comme quelque chose de scientifique puis au fur et à mesure on dirait du "fumisme" inspiré par le diable,

des mensonges blasphématoires et des "bêtises" pour tromper les incultes. Cette théorie de la "tradition primordiale" qui circule dans le monde "new-âge"

est donc une grave hérésie, d'une part car elle renie que Dieu ait passait une alliance avec Abraham pour amorcer sa volonté, puis que le Créateur lui-même se soit incarné en Jésus-Christ pour offrir une nouvelle alliance salvatrice à l'humanité. Ces théories "sataniques" diffusés de façon "masquées" cherchent

à vous faire ignorer la voie initiatique parfaite vers Dieu offerte à tous les hommes, de tous les peuples, qu'il a sélectionné sous sa Grâce! 

L'Histoire ayant été délié et les hérésies écartées, quelques questions restent tout de même en suspend:

  • les techniques internes aux populations animistes et chamaniques pour éloigner les mauvais esprits et exorciser avaient-elles un effet?

  • Les tribus qui avaient gardé une conception d'un Grand-Esprit ou Great Father, Esprit Créateur de tout esprit et de toute matière priaient t'elles YAHOWÉ?

Ces sujets étant non négligeable, j'espère y consacrer un article spécifique dans les années à venir.

Ce que nous devons retenir de ce chapitre c'est que, si nous sommes de vrais chrétiens, nous savons que le chamanisme n'a pas pu naître

dans une temporalité qui excède 4300 ans, ainsi lors de nos études d'ouvrages "pseudo-scientifiques" divers, veillons à prendre du recul sur le mensonge

ou les hypothèses peu probables de dates qui visent à distordre les vraies sciences de l'histoire, de la théologie et de l'anthropologie.

Méthode de calcul ===> *La chronologie biblique d’Adam à la mort de Moïse : Essai d'interprétation Bernard Barc - LIEN WEB ICI

LES CALCULS ET PROPOSITIONS DE DATATIONS DANS CET ARTICLE SONT BASÉS SUR DES ÉCRITS HISTORIQUES DE THÉORICIENS JUIFS ET CHRÉTIENS RECONNUS.

Ces calculs générationnels sont faits en fonction de la longue vie des humains antédiluviens, jusqu'aux générations postdiluviennes.

4.
Destruction de Babylone.jpeg

La chute de Babylone - John Martin - Environ 1831 

4.Un chamanisme, des chamanismes?!

 

     Il est presque impossible de parler du chamanisme sans finalement faire de caricature. Essentiellement car le chamanisme est une spiritualité mouvante

et sans initiation stricte déterminée par ses practiciens. Chaque tribu, chaque période, chaque praticien a ses propres us et coutumes...

Et d'ailleurs bien qu'on parle parfois de pratiques ancestrales, il est difficile de dire dans la plupart des cas si, au-delà de quatre générations, les initiations transmettaient toujours les mêmes contenus.

Qui plus est, il serait malvenu de prendre des cas spécifiques comme l'initiation Dogon du Mali, l'initiation Navaho d'Amérique du Nord ou celle

des Toungouses comme des dogmes. A mon humble avis, il est plus utile pour comprendre la cosmogonie d'une ethnie de croiser les mythologies entretenues par le chaman avec celles entretenues par les anciens du village, puis enfin de voir celles qui ont été retenus par la jeune génération.

Cela permet de repérer les archétypes qui traversent les générations, celles qui deviennent anecdotiques et celles qui sont rapportées.

Je dois avouer qu'il se dégage tout de même à travers le monde entier des schémes récurrents des populations animistes et chamaniques:

- L'axe Monde ou l'Arbre Monde (=un axe ou arbre qui relie les différentes dimensions de l'univers)

- L'esprit engendre et influence le monde matériel (Ex: vous regarder votre collègue en souhaitant son malheur vous lui jetez le "mauvais oeil",

vous priez pour lui vous diffusez de l'amour l'Esprit peut améliorer sa vie...)

- Le fait que le corps humain peut être envahie de mauvais esprits qui peuvent devenir des maladies

- La conception d'une énergie vitale dont dispose chaque homme (comme la Mana, le Chi, le Ki, le Ka,le Prana, le Souffle Vitale etc.)

- L'idée d'une survivance de l'âme après la mort du corps

On trouve une telle variété de chamanisme: mongols, amérindiens, aborigènes, hongrois, "musulmans" et de pratiques animistes africaines dont les traditions s'apparentent au chamanisme qu'il me semble à mon avis plus intéressant d'en comprendre une forme ou deux dans toute sa subtilité que de vouloir effleurer chacune de ses cultures.

Le mythologie Mongol, de ce que j'ai pu en glaner, parlerai du premier shaman qui descendait l'arbre monde traversant les dimensions comme un aigle

pour venir sur terre, et qui ensuite au fur et à mesure aurait perdu ses pouvoirs et sa capacité de se transformer en animal à cause de son orgueil.

Si dans le fantasme des occidentaux les chamans sont des personnes hautement spirituelles, j'ai pu apprendre en fréquentant des chamans initiés

en Amazonie ou en Mongolie que pour apprendre à faire de la magie vous n'avez nullement besoin d'être hautement spirituel. La pratique de la magie

est comme la prière à la portée de beaucoup de gens. D'ailleurs d'un point de vue biblique la magie est un péché qui parle de la chair, comme le désir sexuel incontrôlé ou l'envie de nourriture en excès; rien de très spirituel d'un point de vue SAINT.

 

La réalité est souvent est que dans de nombreux villages le chaman est aussi proche de la politique ou d'un pouvoir qu'on dit aujourd'hui coutumier.

La recherche de pureté et de sainteté dans son esprit, ses actes et son corps qu'on peut associer au christianisme n'a pas vraiment de rapport

avec les objectifs du chaman. D'ailleurs même chez certains prêtres qui se disent chrétiens nous pouvons parfois observer des formes de corruptions politiques ou spirituelles. L'habit ne fait pas le moine, les plumes ne font pas le chaman, la djellaba ne fait l'himam et l'étoile ne fait pas le shérif! 

Bien qu'on puisse voir émerger des archétypes symboliques récurrents dans les sociétés chamaniques, les formes de chamanismes sont diverses et dépendent du praticien et de sa communauté. 

Anecdote:  En cette période où certains se demandent s'il y a une corrélation entre le laboratoire de recherche P4 de Wuhan, le gouvernement français,

l'ordre des médecins, le Co-vid et les lobbys pharmaceutiques, je me permets de vous raconter une anecdote courte. J'ai pu constater dans une lecture sur des chamans d'Amérique centrale une chose que j'ai aussi observé dans ma propre vie. Une chamane peut très bien se dire "bonne chamane" mais lorsque vous discutez

avec elle va utiliser une série de noms d'esprits ou de manipulations qui auront pour but de vous attaquer et vous rendre malade. Ensuite, si vous n'êtes pas protégé

par le Saint-Esprit, vous pouvez tomber malade et vous lui demandez naïvement si elle peut vous aider. Elle vous conseillera quelqu'un d'autre pour vous soigner,

une amie à elle, qui va elle enlever le sortilège que la première vous a envoyé. En fait on appelle cela l'entremise "chaman noir-chaman blanc", c'est une arnaque,

un jeu de rôle, une complicité empoisonneur-médecin, un premier chaman vous rend malade et vous envoi vers un "guérisseur" que vous allez payer.

Ils partagent ensemble les bénéfices... Il semblerait que c'est vieux comme le monde.

1599px-Danse_de_masques_dogon_au_Mali.jp
Portrait_of_'A_medicine_man,_Navajo'_Wel
Шаман_Ташоол_Бууевич_Кунга_-_обряд_освящ

Portrait of medecine man Navajo -

Copyright science museum group - Royaume Uni

Danse de masques dogon au Mali - Auteur: Fasokan - 2016

Le chaman touvan Tash-ool Buuevich Kunga consacrant un ovoo

Auteur: Mmacheret - 2014 

5.

5.Le Chamanisme est-il forcément Païen?

       Si l'animisme correspond à la perception d'un monde rempli d'âmes et d'esprits, et si le chamanisme se structure autour d'intercesseurs spirituels que l'on nomme génériquement shaman, sont-ils proches du paganisme au sens civilisationnel du terme? 

Dans l'imaginaire français commun, le païen c'est une personne qui a "plein" de dieux différents et fais des rites pour les soudoyer et obtenir des faveurs.

Suivant la culture des gens certains y projettent des rites dans la nature, des orgies, des cultes égyptiens, gréco-romains ou druidiques.

On les associe souvent à ceux qui ignorent l'incarnation du Dieu Créateur de l'univers en Jésus-Christ. 

Au niveau historique, vers le 7ème siècle, le paganus en latin est: soit le paysan face à celui de la ville, soit le civil face au militaire.

En réalité cette opposition est construite à partir de l'idée des milites Christi(=les soldats du Messie) face aux pagani fideles(=fidèles à leur pays). 

Depuis l'apparition du Messie sur terre s'est formé deux courants spirituelles majoritaires dans le bassin méditerranéen: 

 

1) Milites Christi: Le premier reconnaissant que le Dieu des dieux s'est incarné sur terre pour montrer à l'Homme comment correspondre pleinement à l'image divine

qu'il a placé en nous. Via l'humilité de son incarnation, YAHOWÉ vient nous sauver de la condamnation de la mort qu'Adam et Eve ont causés lors du péché originelle en Eden. Grâce à son sacrifice, le Fils de l'Homme qui n'avait aucun pêché et par sa résurrection devant les disciples il a prouvé que les prophéties anciennes

des nevi'ims juifs étaient vraies, les hommes vont tous ressuscités au dernier jour pour être jugés et obtenir le salaire de leurs oeuvres devant Dieu. Les disciples de Dieu seront glorifiés dans le bonheur et l'immortalité, les méchants eux seront jetés dans le lac de feu et de souffrance éternelle avec les anges déchus! Via la puissance

du Saint-Esprit qui vit dans les apôtres et disciples, le chemin du Christ va convertir des milliers, puis des millions de personnes dans tous le bassin Méditerranée,

de l'Ethiopie à l'Italie. Officiellement, il y aurait aujourd'hui plus de deux milliards de gens qui se disent chrétiens sur terre.

2) Pagani Fideles: Les pagani fideles sont ceux qui préfèrent restaient du côté du monde plutôt que du côté de Dieu, ils préfèrent leurs traditions et la culture

de leurs proches ancêtres plutôt que les révélations offerte via le fils de Dieu! 

Depuis le début du christianisme il existe l'idée que la descendance d'Adam a tendance à se séparer en deux, soit servir le serpent ancien, le diable,

devenant la branche maudite de l'humanité qui sera jetée en enfer, soit servir Dieu et intégrer l'Arbre de la vie éternelle et le chemin du Royaume divin.

Bien que les premiers disciples du Christ avaient des profils multiples (pêcheurs, artisans, propriétaires terriens, collecteur d'impôts etc.) l'évangélisation ayant proliféré notamment dans les villes, le terme païen va petit à petit être associé aux paysans. Dans ses débuts le christianisme est plutôt une religion de pauvre et le paganisme pratiqué par la bourgeoisie, cela correspond aussi aux paroles du Christ qui annonce que le royaume des cieux va surtout être offert aux pauvres, aux doux,

aux affligés tandis qu'il est difficile pour les riches d'avoir accès au royaume des cieux.

Les chrétiens froids, qui ne lisent jamais la bible, ne cultivent pas leur foi, ne prient pas, ne renoncent pas à eux-mêmes ou ont une foi d'apparat font aussi parti

d'une forme de "paganisme déguisé". Dès le début de l'église les apôtres veilleront à éradiquer les hérésies, les fausses pratiques et être le plus pur possible.

A partir de cette définition on pourrait dire cela; toute forme de culte chamanique qui rejetterait les révélations du Christ serait une forme païenne,

car elle préférerait ses traditions locales à la parole et la doctrine de Dieu incarné parmi les hommes.

Existerait-il alors des peuplades chamaniques qui auraient accepté les révélations messianiques?

Et bien oui tout à fait, notamment en Amérique du Nord et en Amérique centrale.

Toute la subtilité d'une analyse anthropo-théologique reviendrait donc à évaluer que contient la résurgence des chamanismes traditionnels dans les ethnies héritières.

A l'intérieur de ces renaissances démographiques et culturelles des peuplades ayant des pratiques chamanisantes, il faut donc évaluer si la doctrine messianique

est respectée ou si le syncrétisme a créé une "bouillie" religieuse. Il est possible que la culture soit conservée ou adaptée - danse, chant, arts, histoire des familles, architecture vernaculaire, etc. - tout en respectant la volonté divine - prière, pardon, amour, baptême, communion, foi au Père, au fils et au Saint-Esprit.

6.
galip_0072-0100_1982_sup_16_1.jpeg
Capture d’écran 2021-05-10 à 11.52.54.

Contribution à l'étude des pétroglyphes

et de leur signification dans la région

des Grès de Fontainebleau 

[article]

A. Mallet

Bulletin de la Société préhistorique française  

Année 1910

Cliquez ici pour accéder à l'ouvrage entier

6.Histoire de France et chamanisme?

     Le chamanisme nous apprend-il quelque chose sur l'Histoire de France?

Il semble que cela suggère effectivement que l'être humain a d'abord été un homme spirituel avant d'être un homme de science, ou plutôt que l'homme

ne dissociait pas à l'origine une recherche de connaissance esthétique, scientifique d'une connaissance spirituelle. Bien qu'il puisse sembler au premier abord inhabituel de parler chamanisme en France, les pratiques de gravures sur les parois rocheuses sont une des caractéristiques d'une forme de chamanisme historique. Etait-ce là des pratiques antérieures au druidisme Gaulois? Oui, il en est fort possible.

Que sont les gravures de Lascaux, de Chauvet, d'Arcy, de Villars, de Niaux, de Rouffignac, de Gargas pour notre histoire de France? 

Il faut avouer en toute honnêteté que bien que nous trouvions ces fameuses gravures ou dessins dans la roche rien ne nous assure que les pratiques rituelles

des communautés étaient similaires avec celles qu'on peut voir dans différents chamanismes traditionnels qui sont encore pratiqués de nos jours.

C'est en réalité une Histoire de l'Art qui peut, par son analyse, délivrer des morceaux d'histoire sociologique et/ou théologique.

LA QUESTION DE LA DATATION: Science, politique ou théologie?

Lorsque l'on parle des gravures de l'art rupestre se pose tout de suite le problème du mensonge généralisé des datations. 

Les chrétiens traditionalistes avertis savent très bien que depuis le 18ème siècle la franc-maçonnerie finance un réseau de faux scientifiques,

d'historiens du mensonge, de médecins hypocrites qui oeuvrent à créer une fausse histoire de l'humanité pour décrédibiliser la Bible et envoyer des âmes incrédules en enfer. Depuis le 19ème siècle, beaucoup de nos dates ont été modifiées selon des théories "athées", des sites archéologiques qu'on datait 

de 2 000 ans sont maintenant datés de 20 000 ans d'âge; et souvent, à part quelques tests minéralogiques qui ne sont pas infaillibles,

ces datations ne sont basées que sur les croyances dans l'air du temps du dernier "scientifique de l'intelligentsia" à la mode

 

Comme chrétiens nous devons être ouverts à la recherche, pure dans notre accueil des sciences mais aussi vigilant face aux mensonges du monde. 

La théorie évolutionniste est une grave attaque envers Dieu, la Bible et le Christ. Imaginez les naïfs que cette théorie à détacher de Dieu et a peut-être guidé vers l'enfer... L'idée d'un homme-singe datant de centaines de milliers d'années évoluant tout doucement avec des découvertes technologiques très lentes

est blasphématoire et anti-biblique. Nous savons que l'Homme est créé depuis ses origines avec la même perfection qu'aujourd'hui et qu'il n'a rien à voir avec le singe, la bible nous apprend aussi que très vite avant même le déluge l'homme a maîtrisé le métal, la musique et d'autres choses du genre.

Lorsque Charles Darwin écrit "l'origine des espèces" il se présente comme théïste et lui-même croit bien que tout vient d'un Dieu Créateur.

Certains témoignages laissent penser que lui-même de son vivant pensait que sa théorie de l'évolution ne tenait pas debout. Et bien qu'on veuille nous faire croire que tout le monde serait d'accord avec cette théorie, l'institut de recherche PEW publie en 2005 que seulement 26% des américains croient

à la "théorie de l'évolution" et que près de 40% souhaitent que l'on arrête d'enseigner cette théorie aux enfants dans les écoles. Je ne vais pas m'appesantir 

sur l'évaluation scientifique du Darwinisme corrigé via les scientifiques chrétiens, mais je vous appelle avec vigueur à vous cultiver sur tous les scientifiques qui exposent clairement les mensonges de cette théorie. Comme chrétien initié au Saint-Esprit dans l'église catholique, je ne peux que considérer Jean-Paul II comme un hérétique dangereux lorsqu'il dit en 1996 à l’Académie pontificale des Sciences que l’évolution était désormais « plus qu’une hypothèse ».

Le nom de son frère était Jubal: il fut le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau. Tsilla, de son côté, enfanta Tubal-Caïn,

qui forgeait tous les instruments d'airain et de fer. La soeur de Tubal-Caïn était Naama. Genèse 4:22

Le monde ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. 1 Corinthiens 2:14.

 

REGARD ABRAHAMIQUE ET PÉTROGLYPHE 

Les vrais hommes de foi de descendance Abrahamique sont censé avoir du discernement. On peut donc dire que pour les vrais juifs et les vrais chrétiens

que ce genre de site rupestre comme celui des pétroglyphes de Fontainebleau, s'il est vraiment ancien, est soit anté-diluvien ou date du début

de la re-population de la France lors de l'arrivée de la descendance de Noé, avec une datation du Déluge selon James Usher en -2348 ans avant Jésus-Christ comme nous l'avons vu dans le chapitre précédent.

 

Parmi les sites qui éveillent la curiosité aussi bien pour leur formes rocheuses que pour les gravures qu'elles contiennent nous retiendront donc le site

de Fontainebleau, au Sud-Est de l'île de France. Ce site qui s'étend sur plusieurs villes avec des gravures dans les roches de la forêt est particulier.

Sous certaines roches qui forment des cavités nous trouvons un grand nombre de gravure faites dans la roche, selon certaines associations nous pourrions observer à peu près 2000 cavités gravées par nos anciens cousins d'île de France. 

Les motifs sont multiples: Lignes de perspectives, quadrillage, lignes simples, croix, étoiles, poisson, formes circulaires, motifs abstraits, armes, hommes, cerfs, vulves... Il s'agit d'un vocabulaire symbolique riche dont la lecture se fait sur un niveau sensible et dont les mystères sont percés un peu plus chaque jour.

Cependant, les interprétations sont dansantes depuis plus d'un siècle: certains pensaient qu'elles n'ont rien d'anciennes au plus quelques siècles,

d'autres y voyaient l'oeuvres d'enfants, d'autres de pratiques mystiques, d'autres encore un lieu où se transmettait le savoir de confréries de tailleurs de pierre moyen-âgeuse; les interprétations sont d'une telle multiplicité et n'ayant pas étudié longuement les gravures de mes propres yeux je ne souhaite en tirer aucune conclusion hâtive, je suis plutôt de ceux qui vous invitent à aller voir ces sites vous-même.

Ne serait-ce que pour l'expérience sensible et la démarche de recherche historique...

page_45.jpeg

FONTAINEBLEAU - KOUROU 

Ainsi donc n'en déplaise à ceux qui voudraient nous faire croire qu'il n'existe de pratiques chamaniques qu'en Mongolie ou en Amazonie,

les traces de l'art rupestre nous apprennent toute autre chose. Il semblerait que l'homme à travers le globe a souvent eu tendances à graver des symboles abstraits ou figuratifs dans la pierre, cela peu importe la région du monde.

Vient alors le long travail d'étude de ces gravures et/ou peintures sur roche pour analyser ce qui est de l'ordre de l'art pur, de l'historique, du religieux etc.

Car entre des albums de photos de familles gravés dans la roche ou des symboles "magico-religieux" les sens sont profondément différents.

Parfois même, il peut y avoir des sens multiples pour une même oeuvre rupestre.

Au sujet des liens entre chamanisme et Histoire de France, je me permettrais donc ce rapprochement original et esthétique d'une gravure

faite à Fontainebleau et celle d'une gravure faite à Kourou en Guyane Française, en terre Franco-amazonienne d'Amérique centrale.

Cette gravure à droite est faite par nos cousins caribes(=amérindiens), cette fois-ci sur des roches exposées à l'air libre et non des cavités. 

Il s'agit juste d'exposer la proximité des styles archaïques de dessin rupestre à travers le monde, cette pulsion qui a amené tous les hommes à témoigner

dans la roche de notre nature créatrice.

Pour comprendre ces oeuvres, en dehors de la datation exacte de ces pétroglyphes se pose donc cette question:

A travers ces pratiques, qu'est-ce qui est de l'ordre artistique et qu'est-ce qui est de l'ordre spirituel? Et doit-on le distinguer, il y a t'il une utilité à le faire? 

Je ne vais pas établir dans ce passage toutes les traces de pratiques dites chamaniques gravées dans l'Histoire de France.

Je ne parlerai pas de l'analyse théologique et sociologique que cela peut laisser apparaître, je ne ferais pas non plus d'anthropologie spéculative comparée pour essayer de prouver ceux que sont, ou ceux que ne sont pas, ces oeuvres rupestres. Je souhaitais juste effleurer un sujet qui est non négligeable

pour comprendre l'Histoire de notre beau pays: La présence des signes chamaniques dans les proto-religions avant l'évangélisation du territoire français.

Et à travers ce sujet, c'est surtout un point de vue plus ouvert que je souhaitais évoquer: Celui d'un regard Abrahamique sur l'Histoire de France.

Vous êtes libre de voir l'historiographie selon votre propre point de vue, renier les textes saints, la foi de millions de nos prédécesseurs et leurs connaissances historiques des datations n'est pas une obligation; mais ne laissez pas le modernisme devenir un piège qui voile votre intelligence.

7
Gravure chaman fontainebleau.jpeg

Fontainebleau - ïle de France - Europe de l'Ouest

Gravure chamanique kourou.jpeg

Kourou - Guyane Française - Amérique Centrale 

7.Transition messianique: Du chamanisme au Christ? 

      Le chamanisme peut englober un nombre infini de pratique. Voici une réflexion dans le but de proposer à ceux qui prêchent auprès des populations animistes et/ou ceux qui se sont laissés empêtrés dans le "New-Age" des façons de circonscrire les pratiques chamaniques qui peuvent co-habiter

avec le christianisme et celles qui sont dangereuses du point de vue spirituel.

 

Pour commencer les questions essentielles sont celles-ci:

  • Qu'est-ce qui attire un Homme dans les pratiques chamaniques?

  • Quelles pratiques des cultures chamaniques sont artistiques, lesquelles sont religieuses, lesquelles sont politiques ou éducatives?

  • Comment une culture animiste, païenne ou chamanique peut amorcer une transition positive vers la doctrine messianique sans perdre son identité?

  • Est-ce que les pratiques religieuses que je rencontre ont pour but d'être en harmonie, en bonne santé, plus proche du Créateur, de son prochain?

  • Est-ce que le chamanisme que je rencontre est une recherche de pouvoir, d'emprise sur le monde, voir sur les autres? 

Mon message s'adresse en particulier aux cultures qui ont une conception du Grand-Esprit père de toutes choses. C'est une idée qu'on retrouve notamment dans certaines cultures amérindiennes ou africaines. Là où le bas blesse, c'est que nombreuses de ces cultures traditionnelles ne s'adressent plus

à ce Grand-Esprit dominant sur toutes choses mais à des sous-esprits ou sous-divinités croyant même parfois que le Créateur ne s'intéresse plus à eux.

Ils croient devoir commercer avec des sous-esprits. Pour les chrétiens, c'est aussi accepté que dans certaines cultures païennes il existe une mémoire du Dieu Tout-puissant issus de la famille de Noé, mais qu'elle a été modifié car la culture orale, la compromission mystique et le temps a déformé la mémoire

de ces communautés.

Après les avoir observés et/ou étudiés je peux dire sincèrement qu'une partie de ces pratiques culturelles ne sont pas anti-chrétiennes, les voici:

  • La recherche de l'Harmonie

  • La recherche de la bonne Santé

  • La recherche d'alignement sur la loi divine reflété en partie dans la nature, notamment la conception de prendre juste ce qui est nécessaire                  dans les échanges

  • Exorciser les mauvais esprits: Esprits de luxure, de dispute, de colère, de haine, de mensonges, de paresse etc.

  • La Connaissance de l'environnement naturel, de l'Histoire et du patrimoine de la région d'habitat.

  • La diffusion et transmission des pratiques culturelles de façon inter-générationnelle: les parents et grand-parents sont à respecter.

  • Création d'évènements dans la communauté pour resserrer les liens familiaux notamment le fait de réunir la famille autour d'un malade                         pour lui prouver l'amour qu'on a pour lui et son importance dans la communauté.

  • Valorisation et protection du vivant.

  • Les offrandes au Grand-Esprit (correspondante aux offrandes que l'on faisait dans l'ancien testament, avec une exclusion des sacrifices humains             et d'une adoration mensongère envers le Créateur). La bible nous expose clairement que Dieu veut surtout des coeurs et des esprits qui l'aiment               et le prient en vérité plutôt que des sacrifices d'animaux.

  • Le respect du voyageur et des étrangers lors de leur passage parmi nous.

Tandis que d'autres pratiques amènent clairement, selon la Bible, à être maudit, s'éloigner de Dieu ou perdre ses bénédictions divines:

  • Le culte des ancêtres où les anciens sont divinisés et où l'on commence à adorer les morts, au lieu du Dieu Vivant

  • L'invocation des morts

  • Le commerce avec des esprits

  • La magie

  • Les mantiques

  • Le culte aux arbres ou le culte des pierres

  • La sorcellerie

  • Les sacrifices aux démons 

  • Le fait de maudire quelqu'un a travers son regard, sa parole, son esprit ou sa volonté

  • L'impudicité sexuelle et l'inceste

Au sujet de la façon dont le Dieu Tout-Puissant accorde des dons spirituels via son Saint-Esprit je vous conseille la lettre de l'apôtre Saint-Paul.

Vous pourrez alors distinguer clairement la différence entre des dons divins offert par Dieu de ceux qui ne rentrent pas dans l'objectif saint de notre Créateur.

https://www.aelf.org/bible/1co/12

Au sujet des interdits et des pratiques maudites je vous conseille ces passages bibliques:

https://bible.knowing-jesus.com/Fran%C3%A7ais/topics/Sorcellerie-Et-Magie

AVERTISSEMENT:

Je me dois par honnêteté intellectuelle de vous avertir du danger de pseudo-philosophes français qui croient avoir compris une once de théologie sans avoir vécu des miracles Chrétiens ou des rites chamaniques, notamment les théories fallacieuses d'un certain Michel Onfray qui prétend que le christianisme

serait un chamanisme solaire... Il s'agit d'une profonde inculture étalée comme une science. Lors d'une étude claire de la Bible et des sociétés à cultes solaires

vous voyez une différence tellement marquée qu'il semble impossible pour quelqu'un ayant une once d'intelligence de croire qu'il y aurait un lien

entre le culte du soleil formellement interdit chez les judéo-chrétiens et la Sainte Doctrine du Christ. Lorsque la Bible parle de lumière et du soleil du Justice,

la lumière qui est nommée est une lumière métaphysique basée sur l'Amour du prochain et la Grâce divine et non pas une lumière juste "astrale" et matérielle

qui est uniquement celle qu'émet le soleil. 

8.Le chamanisme "New-Age" Attention Danger Mortel!

       Depuis plusieurs années on voit se diffuser aux U.S.A et partout de par le monde ce que l'on appelle le "new-age".

Le "New-Age" est un mode de pensée néo-païenne diffusée par les élites au travers de financement et de publications dans des mouvements sociaux 

pré-supposément alternatifs. Promulgué à travers internet, des livres, festivals et événements de toutes sortes, il a pour objectif de détruire et d'effacer

les révélations messianiques derrière tout un courant de pratiques magiques, païennes, animistes ou alchimiques; le but final étant d'empêcher la salvation

des âmes par la foi en Jésus-Christ et d'essayer de "dévaluer" la puissance inégalés des textes saints. 

J'ai entendu récemment un prêtre dire lors d'une conférence qu'en France l'économie de l'ésotérisme est équivalente à 3 milliards d'euros par an.

Il faut être conscient que pour les gens qui font cette économie les évangiles, la bible et les prêcheurs véritables sont des ennemis. D'autre part ne nous cachons pas la face, s'attaquer aux commerces des astrologues, médiums, magnétiseurs, arnaqueurs et sorciers en tout genre c'est bien s'attaquer au diable! 

Le "new-age" est un mouvement ésotérique composite instigué discrètement depuis les années 1920 en partie par les "théosophes", les loges maçonniques,

les néo-païens, les rose-croix et les alchimistes modernes qui ont pour but de détruire tout ce qu'il y a de chrétien dans la culture occidentale et d'aligner

nos conceptions à l'ultra matérialisme sous couvert d'une recherche d'éveil spirituel. La théorie principale serait que nous dépassons l'ère du Poisson,

entendait l'ère du Christ, pour aller vers l'ère du Verseau (l'homme fantasme de devenir supérieur à Dieu lui-même). D'un point de vue biblique,

c'est la même erreur que celle faite en Eden quand le serpent fait croire à Eve qu'en mangeant la pomme ils deviendront des Dieux,

alors que c'est ainsi qu'ils perdent leur immortalité.

 

Au sortir de cette nouvelle religion satanique d'un pseudo "new-age", nous avons le point de vue Chrétien et prophétique: Nous nous approchons 

des Révélations où tous les secrets sont révélés: Avant l'arrivée de l'antéchrist et le retour du Christ, l'Homme doit choisir en conscience entre le Dieu d'amour ou le diable instigateur du mensonge.

ORIGINE ET HISTORIQUE du "newge"

Ce mouvement est une conception occidentale de la spiritualité qui est né dans les années 1920-30 impulsé par les théosophes. Si la théosophie

dans son essence millénaire était une recherche de la sagesse Divine, la société théosophique créée au 19ème siècle qui impulsa le "new-age" est elle,

par contre, un ensemble de personnes pratiquants l'ésotérisme et dont les instigateurs furent francs-maçons et satanistes.

James Santucci en 1987 et Jean-Louis Siémons, ont publié le résultat de leurs recherches portant sur cet emploi dans l’Antiquité tardive et au Moyen Âge.

De ces travaux il ressort que Porphyre (234-305) philosophe néoplatonicien d’origine syrienne aurait été le premier à introduire le terme

« theosophia », le « theosophos » étant pour lui un être idéal unissant en lui-même la qualité d’un philosophe, d’un artiste et d’un prêtre du plus haut niveau

Cependant le terme à changer de sens au fur et à mesure des siècles, la théosophie chrétienne s'est approché de la connaissance des mystères messianiques, avec pour certains des dérives complètes vers la gnose, puis vers le 19ème siècle ce terme a été galvaudé par un ensemble de personnes se donnant le nom de "Société Théosophique". Simplement ne vous méprenez pas cette société ne cherchait pas Dieu mais le pouvoir...

Son enseignement consiste en un syncrétisme liant le bouddhisme, l'hindouisme, l'ésotérisme et de manière confuse toutes les autres traditions mystiques.

Elle fut fondée à New York le 17 novembre 1875, par Helena Petrovna Blavatsky, ainsi que par le colonel Henry Steel Olcott et William Quan Judge.

Ses quartiers généraux furent établis en Inde à Adyar (Chennai). Les sociologues le dénoncent comme un "Bricolage religieux", un syncrétisme,

le flunch des croyances.

Derrière donc ce mouvement comparable un "coven de sorciers" nous trouvons un ensemble de gens pratiquant toutes sortes de blasphèmes et de mensonges doctrinales à un niveau honteux. La réalité est telle que la créatrice du mouvement Helena B. a tenue des propos dans lesquelles elle disait que le diable

était pour elle l'entité absolue. Elle fonda d'ailleurs la "blavatsky lodge" et la revue "lucifer". Des personnages avec les mêmes pratiques hérétiques

et dramatiques furent même à l'origine de la fondation d'écoles en France et en Europe comme par exemple son complice Rudolf Steiner. 

A la découverte de ces quelques informations vous imaginez bien que derrière ce qui paraît être de sympathiques festivals "new-age" se trouvent des forces occultes qui n'ont rien de sympathiques ou de drôles... Et tenir ce discours de vérité, c'est donc la possibilité de se créer des ennemis parmi tout ce réseau qui gère des écoles, et élève des enfants dans ce satanisme déguisé en "boboïsme"; mais, c'est surtout obéir à Dieu dans notre rôle de lumière qui éclaire

le monde grâce à l'Amour et la vérité, et tisser des liens d'amitiés avec l'ETERNEL!

LE MENSONGE ORGANISÉ

J'imagine que les quelques lignes d'Histoire que je partage ici peuvent mettre en colère plein de gens ayant gobés le mensonge "new-age".

Mes amis, la colère ne vient pas de la Vérité que vous découvrez mais du sentiment de vous être fait tromper par cette anti-religion déguisée.

J'ai moi-même dans ma jeunesse cru trouver une forme de sagesse dans ces mouvements à la recherche d'un pseudo éveil spirituel...

 

La réalité est tout autre, nombreuses sont les sectes qui essayent de se déguiser pour travailler à ce que vous vous maudissiez vous-même et vous pousser aux péchés. Il veulent vous faire pratiquez des choses interdites par les textes saints:

  • Idôlatrie (vénérer des pierres pour la "lithothérapie", vénérer des esprits, des arbres, des anges déchus, etc.)

  • Ingestion de produits psychotropes et mantiques

  • Adorer la création plus que le créateur (théorie Gaïa) etc. 

 

Il faut savoir que d'un point de vue mystique ou spirituel le meilleur moyen de vous soumettre et de vous faire pécher, car plus vous êtes loin de Dieu

plus vous êtes manipulables et loin de ses Grâces et de ses bénédictions.

Parmi toutes les manipulations de ces sociétés qui n'ont plus rien de "secrètes", une "mode" très répandu est celle de "l'ère du Verseau".

L'ère du Verseau est l'une des douze ères astrologiques ou zodiacales déterminées par le phénomène astronomique de la précession des équinoxes.

Ce savoir non scientifique appelé les ères astrologiques appartiennent au monde de l'astrologie, de l'occultisme et de la théosophie. Elles n'ont pas cours

en astronomie, la science de l'études des astres. Cette théorie fut d'abord développée à la fin du XVIIIe siècle, en France, chez Delaulnaye, Volney, et Dupuis. Le fantasme principale de ces théories est de dire qu'elles vont supplanter les poissons entendait par là les chrétiens, les élus de Dieu pour la vie éternelle... 

Vous trouvez derrière la promulgation récente de ces théories des luciferiens avoués comme Rudolf Steiner et Alice Bailey.

Cette ère du Verseau, c'est un peu du n'importe quoi pour ceux qui n'ont pas de connaissance biblique:

un lien avec le calendrier Maya, une ère trans-humaniste, une période écolo-matérialiste, une ère de gens aux super-pouvoirs mutants qui s'auto-vénèrent,

une renaissance des pratiques de sorcelleries anciennes, en somme une période de chute morale de l'humanité dans des travers comparables

qu'avaient les humains avant le déluge.

DE LA THEOSOPHIE AU NÉO-CHAMANISME

Le mouvement "new-âge" a ouvert la porte à toutes sortes de pratiques bricolages ou d'anciennes pratiques délétères:

Néo-Druidisme, Kabbale, Alchimie, Sorcellerie, Pseudo-Bouddhisme, Yoga, Indhouisme occidentalisé, Néo-Chamanisme... 

A partir de là il s'est passé trois choses différentes:

  • Une valorisation de certaines cultures traditionnelles où l'on pratique encore le chamanisme 

  • La création d'un néo-chamanisme qui n'a souvent aucune base réelle et qui est un commerce au dépend des gens en recherche de "mysticisme"

  • Un commerce entre ce néo-chamanisme et ces cultures où le chamanisme avait une certaine survivance

Il est important de savoir que dans les sociétés traditionnelles où le chamanisme existe encore, ce sont souvent des praticiens portés sur l'argent qui ont vu dans le néo-chamanisme un bon filon occidental pour ramasser de l'argent, les "chamans-capitalistes". Du côté du néo-chamanisme on a vu l'éclosion

d'un matérialisme qui n'apporte rien en réalité à la spiritualité humaine, un art de la customisation chamanique moderniste.

Le prétendant chaman s'achète son livre, son tambour, son costume, se prend un trip à l'ayahusca acheté sur internet, achète ses pierres et va même

jusqu'à payer une petite semaine d'initiation chamanique à 430 euros chez l'arnaqueur en "vogue" du moment...

La quasi-totalité de ces gens n'ont jamais ne serait-ce qu'essayé de plonger dans leur propre culture judéo-chrétienne en lisant la bible et pense que les deux fois où ils sont allés à l'église suffit à résumer le message messianique millénaire. Ce qui est cherché là c'est quelque chose de naturel, de surnaturel même,

une communauté à la hippie des 70's, un sens spirituel dans une vie trop rationnelle. En réalité c'est assez compréhensible que dans une société gavée

aux publicités et l'obsession de l'argent, certains cherchent autre chose. 

Il est évident que l'influence des sectes a engendré des fictions avec l'historicité des pratiques initiatiques, vous soupçonnez cela d'une touche d'un désir

de savoir ancestrales et pouf vous trouver le "néo-druidisme". Une soi-disant influence gauloise pour le coup, mais en réalité ces pratiques sont diffusées

par des fraternités internationales anglo-saxonnes qui veulent détruire l'Histoire de France, l'arnaque totale.

L'O.N.U, le mondialisme et la "dégénérescence spirituelle"?

Voilà la partie de l'article qui fait basculer un simple article sur les pratiques cultuelles en réflexion sur l'affiliation entre les "politiques mondialistes"

et les sectes lucifériennes. Le mondialisme est un mouvement qui a déjà plus d'un siècle, il consiste à oeuvrer et favoriser la création d'un gouvernement mondial, les "politichiens" appellent cela le "nouvel ordre mondial". L'O.N.U, l'O.T.A.N et l'Union Européenne en sont des pré-figurations.

Par gouvernement mondial, entendait une perte complète d'autonomie d'un état et de son peuple. La fin de la souveraineté des peuples et des nations,

la perte des économies naturelles pour une tricherie mondialisée au service de la finance et des fraternités ésotériques. Prenons l'exemple de la France

qui a perdu sa monnaie, sa planche à billet, sa souveraineté législative, une part de ses valeurs judéo-chrétiennes en quelques décennies

à cause du "prétexte européen". On nous a fait miroiter l'unité et la richesse pour obtenir la pauvreté, l'esclavagisme moderne et le confinement.

L'horreur de ces situations et que les pseudos-nationalistes et les populistes valorisent des identités nationales violentes et fachisantes.

L'exemple du rassemblement national selon la vision du F.N c'est une haine des gens de couleurs qui ont construit le pays lors du siècle dernier,

oubliant tous les arabes et les africains français qui ont donné leur vie dans les mines ou les guerres pour notre pays. Et, si vous grattez un peu la surface

dans le secret du parti, ce n'est pas le Christianisme qui est valorisé: pas de paix, pas de grâce, pas de pardon, pas d'amour, pas de bible.

Il s'agit pour ce parti de fricoter avec des faux chrétiens racistes plus issus des sectes templières hérétiques que de la véritable sainte église de France.

Je ne parle même pas des courants discrets valorisant des thèses viking de destruction du monde proche de celle des anciens nazis.

Et pour finir, pendant que le parti cri au nationalisme, il fricote avec les politiques de l'union européenne et les loges maçonniques mondialistes

dont des membres comme Gilbert Collard viennent diffuser le "mauvais esprit" auprès des membres du parti. 

Je ne prendrais pas un temps inutile à vous prouver que ce "nouvel ordre mondial" existe, car ce serait comme vouloir vous prouvez qu'il y a un soleil

dans le ciel. Que celui qui a des yeux voit en vérité! Il existe des tas de livres, de vidéos d'hommes cultivés qui en parle, d'analyses géo-politiques

et autres documents qui peuvent vous éclairer à ce sujet. Vous pouvez trouvez des gens comme N.Sarkozy, J.Attali et plein d'autres politiques qui parlent

de cela dans leurs discours politiques, cultivez-vous plutôt que de croire les médias mainstreams; j'en profite d'ailleurs pour rappeler que la France

est presque au 40ème rang mondial de la liberté de la presse et que 10 milliardaires se partagent la centaine d'organes médiatiques bien connus...

 

Beaucoup d'entre nous n'acceptent pas ce genre de vérités historiques bien qu'elles soient plus que flagrantes, certains les refusent car ils ont des intérêts politiques auprés de l'O.N.U je pense notamment à certains militants, d'autre ont peur de soulever le voile que le système à tendu devant le réel...

Depuis quelques années le système a même inventé des termes pour décridibiliser tous les gens qui dénonceraient le mondialisme et les sectes qui oeuvrent

à un gouvernement mondialisé, en France l'exemple est le terme "complotiste". Le plus ridicule pour les journalistes qui utilisent ce terme

sans connaissance c'est que le "complotisme" signifiait à l'origine la façon dont le gouvernement américain mentait au peuple pour détourner les fonds,

ou, organiser des guerres pétrolières.

Avec honnêteté, je ne peux que vous appeler à faire vos propres recherches à vérifier mes dires, soyez prudents.

Cherchez la Vérité, vous verrez qu'elle est bien au-dessus de la fiction!

Pour être simple, lors de mes recherches j'essayais de comprendre qui a diffusé ces pratiques "new-age" en Europe et quand on veut vérifier comment une idée est propagé on vérifie qui finance sa diffusion. Il y avait-t'il des financeurs à la propagande de ces idéologies créées dans des sociétés ésotériques? 

Au fur et à mesure, je voyais souvent apparaître le nom d'Alice Bailey, anglaise née en 1880. Elle va devenir une sorte de "sorcière internationale".

Élevée dans une famille de riches industriels, elle reçoit l'éducation destinée aux gens de son milieu avant de se donner pour première mission l'évangélisation des pauvres, ce qui l'amène plus tard en Inde à rencontrer des personnalités et des gens se disant "maîtres" spirituels.

Au lieu d'agir en vrai disciple du Christ et d'avoir comme seul maître Jésus-Christ, elle va commencer à se passionner pour l'ésotérisme et l'occultisme.

En 1915, elle entre en contact avec la Société théosophique dans laquelle elle s'engage activement. Elle va ensuite dire, et peut-être croire, qu'elle entre

en contact télépathique avec un tibétain qui lui dit ce qu'elle doit écrire dans ses livres. À partir de 1922 elle fonde la "lucifer trust" puis une école spirite.

Elle va diffuser ses théories et des "grandes invocations" partout dans le monde dont certaines sont reprises dans des évènements festivaliers. 

Pour diminuer la vigilance des gens, sa fondation va prendre le nom de "Lucis trust", elle va aussi changer le nom de sa maison d'édition.

Cette société a crée « La Bonne Volonté Mondiale » en 1932, un mouvement mondial qui semble aujourd'hui faire du lobbying auprès du l'O.N.U.

Fréquentant les milieux ésotériques, Alice B. et son mari vont donc militer pour le mondialisme. Selon le site officiel de cette organisation les projets

avec l'O.N.U sont nombreux et ne semblent aucunement être démenti par l'O.N.U. Le diable se déguise encore une fois en ange de lumière pour emporter les naïfs avec lui dans les feux de l'enfer.

Si vous consultez son site vous verrez un fourbi, du "n'importe quoi syncrétique". La pitance régulière des ésotéristes, un mélange de toutes les religions.

Le plus grave c'est que le site dit valoriser la préparation au retour du Christ, sauf que le site dit que le Christ, le seigneur Maitreya, l'Imam Mahdi, le Kalki Avatar, le Bodhisattva et plein d'autres figures religieuses sont Jésus qui revient et qui va régner sur le monde. Avec une fine analyse nous comprenons

qu'en réalité cette organisation milite à l'avènement de l'anté-Christ et du gouvernement mondial dans lequel il va pratiquer ses abominations...

Maintenant qu'on voit clairement qu'il existe des liens entre fortunes industrielles, politiques et religion "new-age" nous pouvons nous recentrer

en connaissance sur le message d'amour au coeur de nos sociétés judéo-chrétiennes, message prophétique qui est dénigré par les pseudos-élites.

 

Je vous invite vivement à consacrer un temps d'étude aux différences entre les prophéties bibliques des Révélations et les théories des "new-agistes".

Cela peut ôter tous vos doutes sur ce qui est véritable et ce qui est mensonger

 

La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas.Charles Baudelaire - Poète (1821 - 1867)

Capture d’écran 2021-05-12 à 12.38.24.
tamoignage lucis trsut.jpeg
8.

Pas de Rituel Anodin!

 
Il n'y a pas de rituels anodins, paraissent-ils sympathique, amusant, exotique, nature
ou relaxant! 


Purification à la sauge, séance de médiumnité, recherche d'esprit totem,
prise de plantes psycho-actives, reiki,
recherche 
de transe...
 
Tout rituel à un impact sur la psychologie humaine et aussi sur sa spiritualité notamment pour ceux
qui ne sont pas disciples du Christ et sont donc plus fragiles face aux mauvais esprits et démons.

Un prière sincère vaut bien plus que toutes
les magies du monde! 

des-personnes-ne-trouvant-pas-ou-plus-de
9.

9.Un Homme qui guérit au nom de Dieu, Guérit gratuitement!

      Et voilà l'affirmation séculaire qui m'a valu d'être insulté, "maudit" et agressé verbalement, notamment dans le milieu "new-âge" et sur internet.

Il est évident que dire à tous les magnétiseurs, guérisseurs, druides modernes, néo-chamans qu'ils soient des charlatans ou des sorciers véritables

que, celui qui a reçu le don de guérison de Dieu ne le commerce pas, cela déclenche des rages et persécutions immondes.

 

Il est évident qu'aujourd'hui ce sont des milliers de personnes à travers le monde qui font leur beurre avec des séances de soin énergétique

(entre 50 et 250 euros la séance), des médiums, vendeurs de pierres magiques, tireurs de cartes, des forfaits 4 jours de tambours et d'initiation chamanique

jusqu'à 500 euros... Si vous avez donc l'audace de dire que s'ils avaient des dons de guérisons venant de Dieu ils ne les commerceraient pas,

préparez-vous à de nombreuses attaques! Fortifiez-vous et prenez courage!

Et pourtant le dialogue entre Saint-Pierre

et Simon le magicien dans les évangiles est clair:

Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ. 

Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait. Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris,

et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris.

Et il y eut une grande joie dans cette ville.

- Actes 8 :5-8. -

Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui,

se donnant pour un personnage important, exerçait la magie

et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie. Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient :

Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande.

Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés

par ses actes de magie.

- Actes 8 :9-11 -

Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes

et femmes se firent baptiser. Simon lui-même crut, et, après avoir

été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement

les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient.

- Actes 8 :12-13 -

Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci, arrivés chez

les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit.

Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent

les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. 

Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition

des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent, en disant :

Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit. Mais Pierre lui dit : Que ton argent périsse

avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent! Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur

n’est pas droit devant Dieu. Repens-toi donc de ta méchanceté,

et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée,

s’il est possible; car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens

de l’iniquité. Simon répondit : Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi,

afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit.

- Actes 8 :14-24 -

Nucci,_Avanzino_-_Petrus'_Auseinanderset

Avanzino Nucci, - Petrus' Auseinandersetzung mit Simon Magus - 1620

Sainte Bernadette de Soubirou - © Jean-Philippe Ksiazek / AFP 

Je suis tout à fait conscient que j'écris cet article depuis un pays qui a une conception très étroite et dépassée de la médecine. La France étant

pour les plus formatés héritière de Descartes, beaucoup sépare aujourd'hui le corps et l'âme de l'esprit comme des entités fondamentalement différemment.

Alors qu'en réalité, certains écrits font apparaître l'hypothèse que Descartes serait un "ésotériste mystique rose-croix" très éloigné d'une science pure.

Je déplore évidemment, que depuis l'occupation sous Pétain, l'interdiction de former des herboristes et la création de l'ordre des médecins impose une vision matérialiste et pro-chimique de la médecine, je ne parlerai même pas des complicités avec le lobby pharmaceutique, ni des conférences

sur le trans-humanisme données dans certaines écoles dites supérieures censées former une pseudo "élite" contre les intérêts du peuple.

Ces gens veulent vous manipuler et vous faire croire que parler de guérisons miraculeuses et de don de guérison serait une sorte de "folie" ou de "naïveté".

Pourtant il existe de nombreux miracles enregistrés à travers le monde par des médecins, scientifiques et même certains groupes militaires. 

Me vient par exemple à l'esprit les corps imputrescibles de certains saints ou des stigmates étudiés par des médecins, nous pouvons rappeler

le corps de Sainte Bernadette retrouvé intacte et dont les scientifiques n'ont jamais pu donner d'explication à ce miracle.

Ou bien encore du corps intacte de Saint Charbel étudié par la faculté de médecine et les militaires.

Extrait d'un article d'Alétia:

Consulter l'article entier

 

... Comme un témoignage que le Ciel

ne se gagne pas (même si le Ciel,

à proprement parler, ne «se gagne pas», puisqu’il est un don gratuit) par de spectaculaires apparitions,

mais par une vie de service menée sous la douce lumière des Béatitudes...

 

Bernadette, comme tous

les saints, désiraient vivre avec

le Christ et servir ses frères et soeurs comme lui.

 

Laisser Bernadette à Nevers,

c’est témoigner que la vie avec Dieu

est plus importante que tous les miracles surnaturels dont nous pourrions être gratifiés.

 

Par la Résurrection, le chrétien est passé sur l’autre rive, où la charité est plus importante que les plus extraordinaires visions... 

000_par8166657.jpeg

Ainsi, il me semble plus qu'important de considérer que si votre esprit est apte à comprendre que la Puissance de Dieu peut offrir à certains hommes le don

de soigner son prochain, cela est offert dans un cadre gratuit, comme le paradis et le don de la vie. 

 

Les prophètes, Jésus-Christ le messie, les apôtres, saints et disciples ont toujours soigné gratuitement leur prochain, car ils sont les instruments de la Grâce divine et de la toute sainteté de Dieu. Cela ne veut pas dire que tout ce qui est gratuit est de Dieu!

Le diable peut imiter les miracles divins pour des raisons mauvaises. Cela veut dire qu'une guérison miraculeuse effectuée par un envoyé de Dieu

est par essence gratuite, donnée, bienveillante et pleine d'amour à l'image de Dieu. Cependant il existe des rebouteux qui soignent gratuitement

mais lorsque vous acceptez de soigner votre genoux ils utilisent des forces occultes et vous ne connaissez pas le prix de cette guérison,

peut-être demandera-t'il en échange la santé de votre coeur ou de vos yeux...

Si comme moi vous avez évolué dans l'église catholique de France, vous pouvez penser que le surnaturel et les dons de guérisons sont des sujets tabous.

En réalité dans le christianisme originel les dons charismatiques étaient pleinement présent dans l'opération du Saint-Esprit. Ils étaient multiples et nombreux, présent non comme une finalité mais comme un signe divin et un outil qui sert à construire une foi véritable en dehors d'une pensée mensongère du monde.

Les miracles ne sont pas pour les chrétiens un objectif mais la manifestation possible de dons offerts grâce à l'Amour de Dieu. Ces dons et ces vertus passent

de l'ordinaire à l'extraordinaire d'un seul pas et sans classification "fantasmagorique". Elles s'établissent par la puissance d'une démonstration de l'esprit Saint et ont pour vocation d'édifier la Sainte Église du Royaume des Cieux!

A mon avis, un chrétien ou un membre d'une société aux racines judéo-chrétiennes se doit de prendre connaissance de cette lettre Biblique:

PREMIÈRE LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX CORINTHIENS

 

01 Frères, au sujet des dons spirituels, je ne veux pas vous laisser dans l’ignorance.

02 Vous le savez bien : quand vous étiez païens, vous étiez entraînés sans contrôle vers les idoles muettes.

03 C’est pourquoi je vous le rappelle : Si quelqu’un parle sous l’action de l’Esprit de Dieu, il ne dira jamais : « Jésus est anathème » ; et personne n’est capable de dire :       «Jésus est Seigneur » sinon dans l’Esprit Saint.

04 Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit.

05 Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur.

06 Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous.

07 À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien.

08 À celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit ;

09 un autre reçoit, dans le même Esprit, un don de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ;

10 à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ;

     à l’autre, de les interpréter.

11 Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.

12 Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps.

     Il en est ainsi pour le Christ.

13 C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps.

     Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit.

14 Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres.

15 Le pied aurait beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps », il fait cependant partie du corps.

16 L’oreille aurait beau dire : « Je ne suis pas l’œil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait cependant partie du corps.

17 Si, dans le corps, il n’y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S’il n’y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ?

18 Mais, dans le corps, Dieu a disposé les différents membres comme il l’a voulu.

19 S’il n’y avait en tout qu’un seul membre, comment cela ferait-il un corps ?

20 En fait, il y a plusieurs membres, et un seul corps.

21 L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ».

22 Bien plus, les parties du corps qui paraissent les plus délicates sont indispensables.

23 Et celles qui passent pour moins honorables, ce sont elles que nous traitons avec plus d’honneur ; celles qui sont moins décentes, nous les traitons plus décemment ;

24 pour celles qui sont décentes, ce n’est pas nécessaire. Mais en organisant le corps, Dieu a accordé plus d’honneur à ce qui en est dépourvu.

25 Il a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres.

26 Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie.

27 Or, vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps.

28 Parmi ceux que Dieu a placés ainsi dans l’Église, il y a premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement ceux qui ont charge d’enseigner ;             ensuite, il y a les miracles, puis les dons de guérison, d’assistance, de gouvernement, le don de parler diverses langues mystérieuses.

29 Tout le monde évidemment n’est pas apôtre, tout le monde n’est pas prophète, ni chargé d’enseigner ; tout le monde n’a pas à faire des miracles,

30 à guérir, à dire des paroles mystérieuses, ou à les interpréter.

31 Recherchez donc avec ardeur les dons les plus grands. Et maintenant, je vais vous indiquer le chemin par excellence.

Beaucoup de gens se présentent comme des "maîtres" qui vont vous initiés à quelque chose de spirituel. Alors que le seul Maître spirituel qui à vaincu

la mort, le maître du temps, de la paix, de la vie et de la mort, celui qui offre une initiation gratuite(=Foi, Baptême, Communion, Saint-Esprit) avec un chemin révélé et accessible à tous c'est Jésus-Christ. Il a tout accompli.

Les Charismes sont des puissances insufflés par le Saint-Esprit de Dieu, leurs registres touchent aussi bien le visible et l'invisible, le régulier et le miraculeux.

Nous constatons par exemple dans cette lettre biblique ci-dessus que le don de guérison, d'enseigner, d'assister les gens et de prophétiser sont tous des dons de valeurs pour édifier l'église. Nous constatons aussi que les dons n'ont pas besoin d'être systématiques pour former la valeur d'un disciple de Christ. 

L'église catholique a longtemps tiré son prestige des Saints célèbres qui sont des effusions vivantes de cette puissance Christique, puis dans les derniers siècles le relativisme de certains prêtres a "dé-surnaturalisé" l'Histoire humaine. J'ai pu assister à des réunions dans mon ancien diocèse du Pas-de-Calais

où l'on disait que la Genèse était une "poésie mystique" et que la théorie hérétique de l'évolution serait acceptable.

 

Il me semble même que jamais nous avons lu ensemble cette lettre extraordinaire de Saint-Paul aux disciples sur les dons spirituels. J'ai aussi pu assister

à des discours ou des vidéos de pasteurs protestants disant que les charismes n'auraient été présent que pour les premiers apôtres, ce qui est absolument faux quand on voit le nombre des saints qui ont fait des miracles jusqu'au 21ème siècle. Nous ne pouvons que répondre à ces prêtres et pasteurs

qui ont la pensée du monde: "Hommes de peu de foi!"

Attention, je ne suis pas ici en train de valoriser une église qui serait de l'ordre du spectacle où les manifestations miraculeuses seraient un théâtre pour attirer le "public", je ne valorise pas non plus les églises qui centre leur évangélisation sur un simple "renouveau charismatique". Je dis simplement que Dieu

est le même hier qu'aujourd'hui, Jésus-Christ est le même hier qu'aujourd'hui et la puissance du Saint-Esprit et apte à faire les mêmes miracles hier, aujourd'hui et demain. Jésus-Christ lui-même à dit:

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m'en vais au Père; 

et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

- Jean 14:12 -

Ainsi en plus des charismes dont disposait l'église primitive comme la guérison, don de de prophétie, don de parler des langues nouvelles ou plusieurs langues, don d'organiser une église, d'enseigner etc. Des charismes nouveaux sont apparus au cours de l'Histoire, certains saints sont connus pour avoir flottés dans les airs pendant des extases, parler aux animaux, avoir été à plusieurs endroits en même temps, savoir reconnaître les choses plus saintes

que d'autres(objets, personnes, lieux), vivre les stigmates du Christ etc. Je vous invite vivement à vous intéresser à la vie des Saints qui ont écrit l'Histoire.

En plus des charismes, les dons et qualités que nous cultivons pour être empli de la lumière divine sont appelés vertus. 

Les vertus, du mot latin vertus, lui-même dérivé du mot vir, d'où nous viennent les mots viril et virilité, font partie des attitudes saintes.

Parmi les vertus bibliques les plus célèbres sont celles-ci:

  • L'Amour ou Charité

  • La Foi

  • L'Espérance

  • La Justice

  • La Prudence

  • La Force

  • La Maîtrise de Soi

Ainsi donc les dons de guérisons divins, l'harmonie du vivant et de nombreuses choses respectent des lois qui dépassent la simple compréhension humaine, mais une chose est sur, si Dieu veut manifester un miracle dans votre vie il n'a pas besoin que vous alliez payer des "charlatans" ou des "magiciens".

Si une maladie vous atteint, même si c'est le diable qui vous attaque, Dieu l'a consenti. Ne voyais pas ni la maladie, ni la mort comme des réalités

qui toucheraient le chrétien outre-mesure. Notre assurance est hors du jeu du monde, nous connaissons la Vérité, nous savons que la première mort n'est pas la fin mais un simple passage vers une éternité dans le royaume des cieux ou un enfer éternel empli de souffrance. Les véritables disciples du Christ seront ressuscités en chair et dans un corps divinisé pour entrer dans la vie éternelle. Toute chose conspire à l'avènement du royaume de Dieu; mêmes nos malheurs et nos horreurs viennent vous offrir l'oeuvre salutaire de la croix. Tout conspire à l'accomplissement du plan Divin.

YAHOWÉH vous bénisse au nom de Jésus-Christ.

 Tout est possible à celui qui croit! Marc 9:23

10.

10.Alors Jésus-Christ est-il le plus grand de tous les chamans?!

       Venons alors à la conclusion de cet article. Nous avons voyagé dans l'Histoire, aborder l'anthropologie et débroussailler les mensonges du modernisme et du scientisme, abordons maintenant la question théologique qui a engendré cet article: Jésus-Christ est-il le plus grand de tous les chamans?

La réponse à cette question dépend forcément de ce que votre esprit croit être un chaman, cependant avec les grands schèmas historiques que nous avons dressés, nous pouvons établir que dans le concept du chaman comme Guérisseur, Jésus-Christ est effectivement celui qui soigne les Hommes et le Monde.

Nous allons voir ensemble des exemples clairs de ces faits.

Évacuons déjà une pierre d'achoppement dangereuse: Jésus-Christ charpentier et prophète juif est un être historique dont on trouve des traces écrites

chez les historiens juifs ou personnages romains comme Flavius Josèphe, Suétone, Pline le Jeune, Tacite. Les évangiles font partie des textes les plus copiés

sous formes de manuscrits pendants les premiers siècles. De nombreux historiens athés ou chrétiens attestent en conscience la réalité historique de Jésus

comme par exemple Bart.D Erhman, Gerd Lüdeman, Jean-Christian Petitfils etc. Je vous invite vivement à vérifier vous-même les preuves et traces historiques

de la réalité du ministère de Jésus.

À partir du moment où vous seriez dans une disposition d'esprit qui cherche la vérité, ou si vous croyez à la réalité du monde surnaturel en vous intéressant

au chamanisme, nous disciple du Christ, nous vous invitions à considérer avec la plus grande attention le témoignage des premiers disciples inclus

dans les évangiles. Nous vous incitons donc à ajouter en plus de la certitude historique de l'existence de Jésus la foi qu'il est le Christ,

le Oint de Dieu, le Messie de l'humanité. Nous croyons que Jésus-Christ est plus qu'un prophète, un guérisseur, un enseignant.

Il est le visage humain de Dieu incarné parmi nous.

Nous allons contempler ensemble toute la puissance de Jésus-Christ puis conclure sur la terminologie exacte qui convient à un Roi tel que lui.

Voici des actions qui correspondent et même dépasse largement le cadre qu'on attribuait aux "chamans" dans les sociétés animistes:

JESUS-CHRIST PARDONNE LES PÊCHÉS 

Un jour que Jésus enseignait, il y avait dans l’assistance des pharisiens et des docteurs de la Loi, venus de tous les villages de Galilée et de Judée,

ainsi que de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons.

Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était paralysé ; ils cherchaient à le faire entrer pour le placer devant Jésus.

Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, en écartant les tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu devant Jésus.

Voyant leur foi, il dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »

Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner : « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? »

Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit : « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ?

Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire : “Tes péchés te sont pardonnés”, ou dire : “Lève-toi et marche” ?

Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés, – Jésus s’adressa à celui qui était paralysé – je te le dis, lève-toi, prends ta civière et retourne dans ta maison. »

À l’instant même, celui-ci se releva devant eux, il prit ce qui lui servait de lit et s’en alla dans sa maison en rendant gloire à Dieu.

Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

- Luc- 5:17-26 - 

JÉSUS-CHRIST SOIGNE AVEC L'ARGILE

Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance.

Ses disciples lui firent cette question : Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ?

Jésus répondit : Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui.

Il faut que je fasse, tandis qu’il est jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler.

Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.

Après avoir dit cela, il cracha à terre, et fit de la boue avec sa salive. Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l’aveugle,

et lui dit : Va, et lave-toi au réservoir de Siloé (nom qui signifie envoyé). Il y alla, se lava, et s’en retourna voyant clair.

Ses voisins et ceux qui auparavant l’avaient connu comme un mendiant disaient : N’est-ce pas là celui qui se tenait assis et qui mendiait ?

Les uns disaient : C’est lui. D’autres disaient : Non, mais il lui ressemble. Et lui-même disait : C’est moi.

Ils lui dirent donc : Comment tes yeux ont-ils été ouverts ?

Il répondit : L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, a oint mes yeux, et m’a dit : Va au réservoir de Siloé, et lave-toi. J’y suis allé, je me suis lavé,

et j’ai recouvré la vue.

Jean 9:1-41

JÉSUS-CHRIST GUERIT

 

Jésus, maître, aie pitié de nous!

Dès qu'il les eut vus, il leur dit: Allez vous montrer aux sacrificateurs. Et, pendant qu'ils y allaient, il arriva qu'ils furent guéris.

L'un deux, se voyant guéri, revint sur ses pas, glorifiant Dieu à haute voix.

Il tomba sur sa face aux pieds de Jésus, et lui rendit grâces. C'était un Samaritain.

Jésus, prenant la parole, dit: Les dix n'ont-ils pas été guéris? Et les neuf autres, où sont-ils?

Ne s'est-il trouvé que cet étranger pour revenir et donner gloire à Dieu?

Puis il lui dit: Lève-toi, va; ta foi t'a sauvé.

Luc 17:11-19

JESUS-CHRIST HATISE LA FOI

Alors que Jésus entrait dans Capernaüm, un officier romain l'aborda et le supplia

en disant : « Seigneur, mon serviteur est couché à la maison, atteint de paralysie, et il souffre beaucoup. »

Jésus lui dit : « J'irai et je le guérirai. »

L’officier répondit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri.

En effet, moi aussi je suis un homme soumis à des supérieurs, j'ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un : ‘Pars !’et il part, à un autre : ‘Viens !’et il vient, et à mon esclave : ‘Fais ceci !’et il le fait. » Après l'avoir entendu, Jésus fut dans l'admiration, et il dit à ceux qui le suivaient : « Je vous le dis en vérité, même en Israël je n'ai pas trouvé une aussi grande foi.

Or, je vous le déclare, beaucoup viendront de l'est et de l'ouest et seront à table avec Abraham, Isaac et Jacob dans le royaume des cieux.

Mais ceux à qui le royaume était destiné seront jetés dans les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Puis Jésus dit à l’officier : « Vas-y [et] sois traité conformément à ta foi. » Et au moment même le serviteur fut guéri.

Matthieu 8:5-13

JÉSUS-CHRIST FERTILISE

Un jour, Jésus est au bord du lac de Génésareth et la foule se presse autour de lui pour écouter la parole de Dieu. Il voit deux barques qui se trouvent au bord du lac. Les pêcheurs en sont descendus et lavent leurs filets. Jésus monte dans une des barques qui appartient à Simon et lui demande :
« Ecarte-toi un peu du rivage. »
Puis il s’assoit et, de la barque, il enseigne les foules. Quand il a fini de parler, il dit à Simon :
« Avance au large, puis toi et tes compagnons, jetez vos filets pour la pêche. »
Simon lui répond : « Maître, nous avons essayé de pêcher toute la nuit sans rien prendre, mais sur ta parole, je vais jeter les filets. »
Et le faisant, ils prennent une telle quantité de poissons que leurs filets vont se déchirer. Ils font signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci viennent et ils remplissent les deux barques à tel point qu’elles s’enfoncent dans l’eau.
A cette vue, Simon-Pierre tombe aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi
, Seigneur, car je suis un homme pécheur. »
En effet, une grande crainte le saisit, lui et tous ceux qui sont avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils ont pêchés. Jacques et Jean, les amis de Simon

sont eux aussi saisis de crainte. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. »
Alors ils ramènent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivent.

Luc 5:1-11

JESUS-CHRIST ORDONNE LE MONDE VEGETALE

Le figuier

Le lendemain, comme il sortait de Béthanie avec eux, il eut faim. Il aperçut, de loin, un figuier couvert de feuillage. Il se dirigea vers cet arbre pour voir

s’il y trouverait quelque fruit. Quand il se fut approché, il n’y trouva que des feuilles, car ce n’était pas la saison des figues.

S’adressant alors au figuier, il lui dit : Que plus jamais personne ne mange de fruit venant de toi ! Et ses disciples l’entendirent. 

Jésus dans le Temple

Ils arrivèrent à Jérusalem. Jésus entra dans la cour du Temple et se mit à en chasser les marchands qui s’étaient installés dans l’enceinte sacrée ainsi

que leurs clients ; il renversa les comptoirs des changeurs d’argent ainsi que les chaises des marchands de pigeons ; il ne laissa personne transporter

des marchandises dans l’enceinte du Temple. Puis, s’adressant à tous, il les enseigna en disant : N’est-il pas écrit : On appellera ma maison une maison

de prière pour tous les peuples? Mais vous, vous en avez fait une caverne de brigands!

Les chefs des prêtres et les spécialistes de la Loi apprirent ce qui s’était passé et ils cherchèrent un moyen de le faire mourir.

En effet, ils craignaient son influence, car son enseignement faisait une vive impression sur la foule.

Le soir venu, Jésus et ses disciples quittèrent la ville.

La leçon du figuier desséché

Le lendemain matin, en passant par là, ils virent le figuier : il avait séché jusqu’aux racines.

Pierre, se souvenant de ce qui s’était passé, dit à Jésus : Maître ! regarde le figuier que tu as maudit : il est devenu tout sec !

Jésus répondit : Ayez foi en Dieu. Vraiment, je vous l’assure, si quelqu’un dit à cette colline : « Soulève-toi de là et jette-toi dans la mer »,

sans douter dans son cœur, mais en croyant que ce qu’il dit va se réaliser, la chose s’accomplira pour lui.

C’est pourquoi je vous le déclare : tout ce que vous demandez dans vos prières, croyez que vous l’avez reçu et cela vous sera accordé.

Quand vous priez, si vous avez quoi que ce soit contre quelqu’un, pardonnez-lui, pour que votre Père céleste vous pardonne, lui aussi, vos fautes. 

Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.

Marc 11:15-26

JÉSUS-CHRIST EST À PLUSIEURS ENDROITS EN MÊME TEMPS

Pour ce don je ne vais pas citer les versets qui constitue l'attestation du don d'ubiquité car il sont nombreux et demande une étude de texte.

Pour résumer Jésus-Christ semble plusieurs fois avant et après sa résurrection disparaître et apparaître au moment opportun, parfois dans des endroits éloignée par la distance physique. Dans le sens théologique d'ailleurs Jésus-Christ, après l'ascencion, habite d'une part le Royaume des cieux mais aussi spirituellement dans ses disciples vivant sur terre. Il règne partout dans toutes les dimensions.

JÉSUS-CHRIST ENSEIGNE

Or, l’enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de la Pâque.

Lorsqu’il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.

Puis, quand les jours furent écoulés, et qu’ils s’en retournèrent, l’enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s’en aperçurent pas.

Croyant qu’il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances.

Mais, ne l’ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher.

Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant.

Tous ceux qui l’entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses.

Quand ses parents le virent, ils furent saisis d’étonnement, et sa mère lui dit :

Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous ? Voici, ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse.

Il leur dit : Pourquoi me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu’il faut que je m’occupe des affaires de mon Père ?

Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.

Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son cœur.

Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Luc 2:40-52

JÉSUS-CHRIST PROPHÉTISE 

En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.

Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge.Il vint à Nazareth, où il avait été élevé.

Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.On lui remit le livre du prophète Isaïe.

Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :‘L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction.

Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté

les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.’Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit.

Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.

Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »

Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.

Luc 4:14-22

Jésus était sorti du Temple et s’en allait, lorsque ses disciples s’approchèrent pour lui faire remarquer les constructions du Temple.

Alors, prenant la parole, il leur dit : « Vous voyez tout cela, n’est-ce pas ? Amen, je vous le dis : il ne restera pas ici pierre sur pierre ; tout sera détruit. »

Puis, comme il s’était assis au mont des Oliviers, les disciples s’approchèrent de lui à l’écart pour lui demander : « Dis-nous quand cela arrivera, et quel sera le signe de ta venue et de la fin du monde. »

Jésus leur répondit : « Prenez garde que personne ne vous égare.

Car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi le Christ” ; alors ils égareront bien des gens.

Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerre. Faites attention ! ne vous laissez pas effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin.

On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume ; il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.

Or tout cela n’est que le commencement des douleurs de l’enfantement.

Alors, vous serez livrés à la détresse, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom.

Alors ce sera pour beaucoup une occasion de chute ; ils se livreront les uns les autres, se détesteront les uns les autres.

Beaucoup de faux prophètes se lèveront, et ils égareront bien des gens.

À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira.

Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé.

Et cet Évangile du Royaume sera proclamé dans le monde entier ; il y aura là un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin.

Lorsque vous verrez l’Abomination de la désolation, installée dans le Lieu saint comme l’a dit le prophète Daniel – que le lecteur comprenne ! –

Matt 24:1-15

JÉSUS-CHRIST SAIT OU TROUVER LES CHOSES

Lorsqu'ils arrivèrent à Capernaüm, ceux qui percevaient les deux drachmes s'adressèrent à Pierre, et lui dirent: Votre maître ne paie-t-il pas les deux drachmes?

Oui, dit-il. Et quand il fut entré dans la maison, Jésus le prévint, et dit: Que t'en semble, Simon? Les rois de la terre, de qui perçoivent-ils des tributs

ou des impôts? De leurs fils, ou des étrangers?

Il lui dit: Des étrangers. Et Jésus lui répondit: Les fils en sont donc exempts.

Mais, pour ne pas les scandaliser, va à la mer, jette l'hameçon, et tire le premier poisson qui viendra; ouvre-lui la bouche, et tu trouveras un statère(=pièce de monnaie). Prends-le, et donne-le-leur pour moi et pour toi.

Matt 17: 24-27

JÉSUS-CHRIST EXORCISE 

Ils arrivèrent sur l’autre rive, de l’autre côté de la mer de Galilée, dans le pays des Géraséniens.

Comme Jésus sortait de la barque, aussitôt un homme possédé d’un esprit impur s’avança depuis les tombes à sa rencontre ;

il habitait dans les tombeaux et personne ne pouvait plus l’attacher, même avec une chaîne ;

en effet on l’avait souvent attaché avec des fers aux pieds et des chaînes, mais il avait rompu les chaînes, brisé les fers, et personne ne pouvait le maîtriser.

Sans arrêt, nuit et jour, il était parmi les tombeaux et sur les collines, à crier, et à se blesser avec des pierres.

Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui

et cria d’une voix forte : « Que me veux-tu, Jésus, fils du Dieu Très-Haut ? Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas ! »

Jésus lui disait en effet : « Esprit impur, sors de cet homme ! »

Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L’homme lui dit : « Mon nom est Légion, car nous sommes beaucoup. »

Et ils suppliaient Jésus avec insistance de ne pas les chasser en dehors du pays.

Or, il y avait là, du côté de la colline, un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture.

Alors, les esprits impurs supplièrent Jésus : « Envoie-nous vers ces porcs, et nous entrerons en eux. »

Il le leur permit. Ils sortirent alors de l’homme et entrèrent dans les porcs. Du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer : il y avait environ deux mille porcs, et ils se noyaient dans la mer.

Ceux qui les gardaient prirent la fuite, ils annoncèrent la nouvelle dans la ville et dans la campagne, et les gens vinrent voir ce qui s’était passé. 

Ils arrivent auprès de Jésus, ils voient le possédé assis, habillé, et revenu à la raison, lui qui avait eu la légion de démons, et ils furent saisis de crainte.

Ceux qui avaient vu tout cela leur racontèrent l’histoire du possédé et ce qui était arrivé aux porcs.

Alors ils se mirent à supplier Jésus de quitter leur territoire.

Comme Jésus remontait dans la barque, le possédé le suppliait de pouvoir être avec lui.

Il n’y consentit pas, mais il lui dit : « Rentre à la maison, auprès des tiens, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde. »

Alors l’homme s’en alla, il se mit à proclamer dans la région de la Décapole ce que Jésus avait fait pour lui, et tout le monde était dans l’admiration.

Marc 5:1-20

JÉSUS-CHRIST SURPASSE LA NATURE

Aussitôt Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules.

Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.

La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.

Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.

En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.

Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! »

Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »

Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.

Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »

Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »

Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.

Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

Matthieu 14:22-33

Ce jour-là, le soir venu, il dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. »

Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient.

Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait.

Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? »

Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme.

Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? »

Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »

Marc 4:35-41

JESUS-CHRIST RESSUSCITE LES MORTS

 Il y avait un homme malade; c'était Lazare de Béthanie, le village de Marie et de sa soeur Marthe.
- Marie était celle qui versa du parfum sur les pieds du Seigneur et qui les essuya avec ses cheveux; c'était son frère Lazare qui était malade. -
Les soeurs envoyèrent dire à Jésus: «Seigneur, celui que tu aimes est malade.» A cette nouvelle, Jésus dit: «Cette maladie n'aboutira pas à la mort, mais elle servira à la gloire de Dieu, afin qu'à travers elle la gloire du Fils de Dieu soit révélée.»

 

Or, Jésus aimait Marthe, sa soeur et Lazare. Quand il eut appris que Lazare était malade, il resta encore deux jours à l'endroit où il était. Puis il dit aux disciples: «Retournons en Judée.»
Les disciples lui dirent: «Maître, tout récemment les Juifs cherchaient à te lapider et tu retournes là-bas?»
Jésus répondit: «N'y a-t-il pas douze heures de jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne trébuche pas, parce qu'il voit la lumière de ce monde; mais si quelqu'un marche pendant la nuit, il trébuche, parce que la lumière n'est pas en lui.» Après ces paroles, il leur dit: «Notre ami Lazare s'est endormi, mais je vais aller le réveiller.» Les disciples lui dirent: «Seigneur, s'il s'est endormi, il sera guéri.» En fait, Jésus avait parlé de la mort de Lazare, mais ils crurent qu'il parlait de l'assoupissement du sommeil.


Jésus leur dit alors ouvertement: «Lazare est mort. Et à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là. Mais allons vers lui.» Là-dessus Thomas,

appelé Didyme, dit aux autres disciples: «Allons-y, nous aussi, afin de mourir avec lui.» A son arrivée, Jésus trouva que Lazare était depuis quatre jours déjà dans le tombeau. 

Béthanie était près de Jérusalem, à moins de trois kilomètres, et beaucoup de Juifs étaient venus chez Marthe et Marie pour les consoler de la mort de leur frère.
Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison.  Marthe dit à Jésus: «Seigneur, si tu avais été ici,

mon frère ne serait pas mort. [Cependant,] même maintenant, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera.»


Jésus lui dit: «Ton frère ressuscitera.»
«Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera lors de la résurrection, le dernier jour.» Jésus lui dit: «C'est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt; et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?» Elle lui dit: «Oui, Seigneur, je crois que tu es le Messie, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.»
Après avoir dit cela, elle alla appeler secrètement sa soeur Marie en lui disant: «Le maître est ici et te demande.»


A ces mots, Marie se leva sans attendre et alla vers lui. Jésus n'était pas encore entré dans le village, mais il était à l'endroit où Marthe l'avait rencontré.
Les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient la virent se lever soudain et sortir; ils la suivirent en disant: «Elle va au tombeau pour y pleurer.»
Marie arriva à l'endroit où était Jésus. Quand elle le vit, elle tomba à ses pieds et lui dit: «Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.»  En la voyant pleurer,

<