Divine Roue de Médecine
Prière Sculpté
Porcelaine, Grès
Alsace
2018
          Divine Roue de Médecine est une installation céramique que j'ai pensé en souhaitant adresser une oeuvre à Dieu comme une forme de salutation
et de remerciement. Je sentais que Dieu m'inspirait une oeuvre pour rappeler l'importance de la foi. Un peu comme un serpent d'airain mais cette fois-ci
dédié à notre Seigneur Jésus-Christ et à soigner le poison de l'impiété.
 
Oeuvre centrée autour d'un homme d'apparence "païenne" en prière qui glorifie en réalité le vrai Dieu YAHOWÉ.
Sur le socle un Poisson et Pélican en symbole du Christ. Graffé sur la porcelaine est écrit: Jésus nous t'attendons tous!
Une gloire à la conversion des païens en serviteur de l'unique vrai Dieu, le Dieu d'Amour, d'Abraham, de Moïse et de Jésus-Christ.
L’œuvre avait pour moi l’objectif de sortir de la confusion, de me soigner, d’exorciser tout ce qui m’empêchait de voir clairement qui j’étais.

Les bâtons dans les roues que j'ai brisé au fur et à mesure de ma foi, représente les problèmes qu'essayent de créer les ennemis de la foi que vous brisez
par la Grâce de Dieu qui s'attache solidement à vous en tant que vrai Disciple du Christ!
 
Après des années d’études de toutes sortes de religions et de pratiques mystiques je souhaitais éclaircir ma foi et prendre une décision simple et unique.
Ainsi j’ai décidé de sortir toutes les idées qu’il y avait en moi pour pouvoir les regarder clairement. Inspiré par de nombreuses sculptures catholiques
des Saints et d’un imaginaire de la peinture figurative. J'ai utilisé le don d'artiste que Dieu m'a offert pour le glorifier.

S'est dessiné finalement une scène performative avec cette installation opposant l'idée de petites idoles païennes devant lesquelles s'agite une ombre transparente, et, une vraie sculpture chrétienne paisible et dans un mouvement fixé vers le ciel, qui glorifie la façon dont l'homme peut se tourner
vers la Grâce de Dieu peu importe son aspect physique ou son ancienne vie!
 
Pendant que l'ombre transparente s'agite inutilement devant des idoles de pierres, l'Homme en prière et en louange est glorifié dans la lumière centrale.
Enfin s'ajoute à cela différents points cardinaux des objets en porcelaines créés à partir de la culture hip-hop: Basket de porcelaine, Ballon de porcelaine, Bombe de Graffiti en porcelaine, Casquette de Porcelaine etc... Il s'agissait d'exposer des objets symboliques d'une culture marginalisée par "l'intelligentsia" française pour les transformer en des oeuvres de luxe importantes abreuvant l'Histoire de l'art céramique.

Bien que certains visiteurs m'aient demandés pourquoi le Musée Céramique de Guebwiller ne me proposait pas d'acheter l'oeuvre, je devais réaliser
une chose importante après cette exposition. Comme le serpent d'airain détruit après un certain temps pour qu'il ne devienne pas une idole, j'ai fait de même avec cette sculpture, car mieux que de sculpter cet être plein de foi, j'ai décidé de l'incarner, d'être ce fils de Dieu animé par le Saint-Esprit! 
 
Autre fait extrêmement intéressant, cette église dominicaine devenue centre culturel, avec cette installation à la gloire de Jésus-Christ, retrouvait sa vocation originale d'église dédié au Créateur. Cette Divine Roue de Médecine a inspirée nombre de visiteurs et étonnés petits et grands en quête de beau
et d'Harmonie.
 
Après plusieurs mois de réflexion pour être sûr d'être agréable à Dieu, j'ai détruit toutes mes sculptures pouvant être associé à des "idoles" ou des pratiques dites "magiques". J'ai aussi compris la différence entre une idole et une sculpture qui a pour but de valoriser notre sainte Histoire religieuse,
aussi bien du côté de l'artiste que de celui du receveur. Comprenant la clé de la subtilité évoquée par le Décalogue donné à Moïse où, par exemple,
Dieu interdit la création idolâtrique d'anges et de créatures mais il inspire deux sculptures d'anges pour l'Arche d'alliance.
Si l'art sert à se tourner vers le Créateur, le glorifier et respecte sa Sainteté et son intégrité alors il peut être divinement inspiré;
s'il sert à idolâtrer des objets de bois, de pierre ou d'or comme s'ils étaient des dieux eux-mêmes survient alors le drame du pêché d'idolâtrie! 

Cette oeuvre c'est l'Histoire vraie d'un chrétien s'étant perdu dans le païanisme puis revenu avec plus de ferveur encore auprès du Père Céleste.
Un pécheur qui retrouve avec amour le chemin des Saints élus de Dieu.

Exposer pendant la période de la nativité cette oeuvre faisait aussi écho aux Rois sages païens appelés "Rois-mages" qui se convertirent à la Vérité
du messie Jésus grâce au chemin tracé par l'étoile du Berger.
 
Je prie que vous trouviez la paix du Christ.