La mort des serpents de Pharaons
Sculpture rotative
Glaise, Bois, Objets trouvés, souvenirs
120/32 cm
Lens
2016
       Lors de mes recherches théologiques, je m'étonne de découvrir dans des cosmogonies de cultures extrêmement éloignées la présence du serpent. On pourrait a priori se référer aux faits que c'est un animal présent dans la nature,
cependant le fait de le transformer en symbole tient bien soi d'une décision humaine et d'un regard sur l'archétype symbolique qu'est le serpent pour l'Homme.

-Comment se fait-il qu'il soit présent aussi bien chez les monothéistes que chez les payens?
-Comment est-ce possible que le serpent à plumes colorés existent aussi bien chez les aborigènes d'Australie
que chez les mayas d'Amérique par exemple?

- Après avoir constaté que de nombreux serpents soient symbole du monde souterrain, de la matière, du péché
ou de l'animalité humaine incontrôlé, je me posais alors la question: Existe t'il des serpents symboliquement positifs?

C'est ainsi que je découvre dans la Bible qu'il a existé le serpent de Moïse, Dieu à transformé son bâton qui a dévoré les serpents des magiciens de Pharaon au nom de Dieu.
Je découvre aussi que le serpent d'Airain est une sculpture commandée par Dieu à Moïse qui permet à tous ceux qui ont été mordus par le serpent de guérir en regardant
la sculpture.


Cependant j'apprends aussi que ce même serpent d'airain est devenu des siècles plus tard une idole, le peuple ne le percevait plus comme un outil de Dieu contre le péché
mais comme une divinité lui-même, ainsi elle devint sujet d'opprobre pour Dieu et fut détruite.

Deuxième Livre des  Rois 18, 4:  Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d'airain que Moïse avait fait, car les enfants d'Israël avaient jusqu'alors brûlé des parfums devant lui: on l'appelait nehuschtan.

Après une longue étude de ce sujet je compris deux choses essentielles très importantes à comprendre à mon sens pour celui qui cherche Dieu et la Vérité:

-Premièrement, si le serpent est un symbole mystique dans toutes les religions c'est selon car il rappelle effectivement le serpent ancien, le diable, l'ennemi des hommes, le pauvre
et abominable ange déchu. Ainsi même chez les païens ou les animistes lorsque le diable contacte un sorcier il se manifeste souvent spirituellement sous cette forme et cela à traversé toutes les cultures depuis Noé même parmi les branches humaines qui ont inventé des religions polythéistes.


-Deuxièmement, contrairement à ce que les gens de peu de connaissance biblique prône avec une mauvaise interprétation du décalogue (erreur que j'ai moi-même faite un moment), Dieu n'est pas contre la sculpture ou la création artistique mais contre la création d'idoles. Déjà dans l'ancien testament nous pouvons voir à travers l'exemple du serpent d'airain, des sculptures d'anges sur l'arche d'Alliance, des gravures d'arbres du temple de Salomon, les bovidés qui portaient la vasque sur le parvis du temple ect.

Ainsi Dieu n'est pas contre une sculpture qui par exemple dans ce cas sert le message qu'il donne à son peuple, il est contre le fait que l'artiste s'enorgueillisse de ses créations et surtout qu'il puisse croire lui où les personnes qui reçoivent l'oeuvre 
que Dieu habiterait un petit morceaux de pierre lorsqu'il a créé l'univers tout entier et que la terre est son marche pied. Faire des offrandes à une sculpture et se prosternait devant cette sculpture inerte comme si elle était Dieu elle-même est sujet de scandale aux yeux de l'ETERNEL. 

Lorsque je détruisis cette sculpture pendant l'épuration de mon atelier, j'amorçais la vraie symbolique de l'oeuvre, mon espoir que comme Dieu par le biais du bâton de Moïse
avait créé un serpent qui dévorait les serpents des magiciens de pharaon, le Tout-Puissant envoi prophètes et élus de Dieu terrasser les sectes et sorciers de notre société actuelle.
La mort des serpents de pharaon sculptur
Finalweb.jpg