EVERYDAY YOU EAT BALANCING
Performance-Rituel
Ôde à l'équilibre
Villejuif / île de France
2015
       Performance-Rituel abordant la notion d'équilibre, d'harmonie, de danse naturelle, de légèreté de l'âme, de plume et du symbole chrétien primitif
du Paon. Suite à un appel téléphonique douloureux, le performeur se met à chercher l'équilibre pour sa paix, pour la paix.
 
Le Paon dont on considérait la chair comme imputrescible est un symbole de la résurrection du Christ dans le christianisme primitif.
Il est ensuite devenu un symbole de vanité après le moyen-âge et même récemment est devenu un code des initiés aux pratiques occultes.
C'est sa capacité à déployer depuis son centre toutes ses plumes de façon panoptique qui le rattache à un symbole divin,
panoptique veut dire qui voit tout. Dans cette performance c'est sa puissance symbolique chrétienne originel qui est valorisée et replacée au premier plan.

Il s'agit ici de voir le TOUT en contemplant l'Amour de Dieu et des Hommes. L'omnipotence, omniscience et omnibienveillance de Dieu.
Loin de l'illusion d'un "3ème oeil" qui serait dirigé vers une connaissance ésotérique hyper-intellectualisé, associative, égocentrique ou malsaine...
Il s'agit de trouver la légèreté, la sensibilité, l'Esprit-Saint qui abreuve le coeur, la disposition à aimer...

Jésus nous éveille à cette vie en commun que nous partageons, cette destinée d'amour. Dans la vie de couple comme dans la vie de l'homme pieux
se trouve parfois cette idée que pour tomber amoureux, il faut commencer par tomber. Ensuite notre âme soeur et Dieu nous élève pour bâtir.

L'histoire d'amour avec Christ commence souvent aussi de cette façon, par une chute de son égo qui manifeste notre humilité et active notre repentance.
Lorsque notre ego tombe, il faut savoir regarder au-delà de nous, la vie, la création et le Créateur. Apprendre des dangers de notre orgueil et de la force
de notre humilité. Lorsque notre foi tombe, il faut la ramasser et prier plus encore pour entrer dans le chemin que nous demande de suivre le Créateur.
Cultiver la confiance, la persévérance, la patience, la sincérité et prendre toujours le bon chemin, celui de la vie.

Dans cette performance, ensemble, chacun de ses êtres, chacun de ses danseurs du jour, crée un ballet harmonieux sans même l'avoir prévu.
Ils ne se connaissaient pas avant et ne savaient pas la veille ce qui allait leur être demandé et pourtant: l'Harmonie est là!

 
Commentaire de Aude Rosenstein-Alvino :

Performance d’essence harmonique, Everyday You Eat Balancing est une Ode à l’Amour.
Embrassant une perception sensible du monde, JARIKU nous invite à éprouver spirituellement le plus beau de tous les combats.
Cette dimension subtile de dévotion est manifeste dans l’effort entreprit; ce même effort maintenant la plume élevée vers le ciel, lorsque nos corps se tordent avec grâce à la recherche de l’équilibre et aspirent ainsi à l’Unité sacrée.
 
L’évanescence de la plume virevoltant au gré de l’ivresse de notre gestualité est à la fois un plaisir et un supplice pour nos sens.
Peut-être voudrait-on s’accaparer du contrôle qui ne cesse pourtant de nous échapper lorsque parfois, bien malgré nous, on ne peut éviter la dissidence. Certains corps se tétanisent en observant la chute, quand d’autres apprivoisent la plume avec légèreté ou ténacité.
 
Au cœur d’une œuvre amoureuse, sincère et touchante, l’artiste convoque nos sens dans une danse rituelle de l’Amour universelle,
telle une révolte contre la pesanteur du monde actuel.

 
Note 1:
- Pour les premiers chrétiens, le paon est considéré de façon bienveillante car sa chair passait pour être imputrescible comme le corps du Christ.
La chute et la repousse de ses plumes au printemps étaient interprétées comme symbole de renouveau et de résurrection. Il faut donc voir le paon
sur les mosaïques comme symbole d'immortalité. Selon une croyance populaire, le sang du paon passait aussi pour écarter les démons.
Le paon a été souvent représenté sur les images de la Nativité. Deux paons buvant à une coupe indiquent la renaissance spirituelle et les ailes des anges
sont souvent en plumes de paon. -
Marc-Elie

Note 2:
- La Paon Blanc à été considéré comme un panoptique Royal, soit la convergence de toutes les âmes en Jésus-Christ destiné à régner sur le monde
en unité avec Dieu.

 
peacock-3693247_1280.jpeg

LICENCE PIXABAY