La vraie Église vient de la Rue! 

Atelier: Graff Céleste

Pochoir sur papier H.G.

40,7-29,5 cm

Guyane Française


2022

Le Temple Sacré du Coeur de Jésus-Christ est construit à Barcelone, il a été construit au début du 20ème siècle sur le mont Tibado

un d'un plus grand mont du paysage local. Cette église à vu le jour après un certain nombre de questions dans la population.

Il y avait l'impulsion de la papauté de construire des édifices au nom du Coeur brûlant d'Amour du Christ pour l'humanité.

Le terme Tibidado vient de l'évangile de Mathieu: « Le Diable l’emmena encore sur une montagne extraordinairement haute

et lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et il lui dit : “Toutes ces choses, je te les donnerai si tu tombes et fais un acte d’adoration pour moi”. Alors Jésus lui dit : “Va-t’en, Satan », car il est écrit : C’est Yahvè ton Dieu que tu dois adorer, et c’est à lui seul que tu dois offrir un service sacré.

Cette montagne attirait les sectes et les satanistes qui y voyaient une référence à ce moment où le diable voulait corrompre le Christ dans le désert. Ensuite les protestants hésitèrent à y construire un temple mais c'est un groupe qui se nomment le "conseille des chevaliers catholiques" qui y placèrent un temple "jésuite". A coté de ce temple est venu s'installer un parc d'attraction.

Ce corpus de graffiti et pochoir d'église à plusieurs objectifs:

Replacer le Christ comme pierre d'angle de la création et cela même dans le Street-Art, rappeler que l'église originelle du Christ était composée de nombreuses personnes venant de la rue ou de milieux modestes.

Et le principal est de rappeler à tout le monde que c'est YAHWÉ notre Créateur et que même dans nos déserts nous ne devons jamais nous laisser séduire par les propositions du diable qui ont pour but de dérober notre âme et notre accès à la vie éternelle.

Jésus-Christ est le Roi et Maître de tout l'univers il agit en nous tous: aussi bien les Barcelonais, la royauté espagnole, les protestants,

les "satanistes", les catholiques, les jésuites etc.

C'est un rappel de sa part nous disant que la vie est sérieuse, construire un parc d'attraction à côté d'une telle église,

ou laisser des "jésuites" gérer des églises est à corriger. Arturo Sosa, représentant général des jésuites, dit dans la presse italienne

que "satan" n'était qu'une réalité symbolique, blasphémant ainsi toute la bible et l'oeuvre du Christ. L'anti-pape François étant

de cette congrégation nous devons veiller à rester ancré dans une vraie foi des évangiles et prier que la vraie doctrine du Christ

soit enseigné dans notre église.